Valorisation du patrimoine culturel africain: « Mains et merveilles » s'ouvre


07/04/2012
Suzanne Kouadio Abrogoua, la conceptrice-directrice de la marque Melabr
La maison Melabr versée dans l'art du linge de maison et de la table vient d'étendre son champ d'action. En s'ouvrant à Marcory Zone 4, rue Chevalier de Clieu, sous forme de galerie d'art dénommée Galerie Melabr « Mains et Merveilles ».

L'information a été donnée le jeudi 05 mars 2012, au cours d'une conférence de presse à l'hôtel du district au Plateau, par Suzanne Kouadio Abrogoua, la conceptrice-directrice de la marque Melabr. La galerie en question ne se contentera pas d'exposer les réalisations ''faites main'' par les artistes-plasticiens. Elle travaillera également à la promotion des jeunes talents montant, tout en œuvrant à la formation des journalistes culturels. En présence du M. Koutouan, Chef de cabinet du gouverneur du district d'Abidjan, de Désirée Djomand, Directrice de la Fondation « Expression Azimuts », Suzanne Abrogoua a expliqué que l'ouverture de cette galerie répond avant tout à son souci de partager l'amour et le plaisir du beau que l'art lui inspire avec un public plus large que le cercle familial. Et, à travers le sceau de « l'Ethnititude » qui porte son art, elle entend mener le combat pour la reconnaissance de la culture africaine. « Il s'agit pour nous de la valorisation du patrimoine culturel africain car l'Afrique regorge d'énormes potentialités culturelles », a-t-elle dit. Outre les arts de la table avec une prédilection pour le tissage africain, Suzanne Abrogoua porte également le combat de l'autonomisation des filles-mères. Notons que l'inauguration de ce grand temple de l'art qu'est la galerie est prévue pour le jeudi 12 avril 2012.


Séverin DJAHA (Stg)

Severin Djaha

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

 

Videodrome