Football/

CAN 2017 : Aristide Bancé révèle: « Le championnat ivoirien m’a beaucoup aidé »

« Je ne suis pas forcément un grand joueur »
01/02/2017 | | Commenter l'article
1903
Titulaire à l’Asec d’Abidjan et remplaçant en sélection, Aristide Bancé porte bien le manteau de joker chez les Etalons du Burkina Faso et il sait d’où il tient sa réussite. Nul doute qu’il sera encore placé sous les feux des projecteurs, ce mercredi 1er février 2017, en demi-finale contre l’Egypte, à Libreville.

Le colosse attaquant de l’Asec d’Abidjan et de la sélection du Burkina Faso, Aristide Bancé, fait une bonne CAN avec les Etalons. Et il sait d’où il tient sa forme et sa réussite.

Le buteur providentiel des Etalons a reconnu sur les antennes de RFI que la Ligue 1 ivoirienne l’a beaucoup aidé. Pourtant, lorsqu’il posait ses valises à l’Asec d’Abidjan, beaucoup de sportifs voyaient en son acte le crépuscule de sa carrière : « Il y a des gens qui ont dit qu’Aristide Bancé a signé à l’Asec d’Abidjan et que c’est peut-être la fin. J’ai continué à travailler, à ne pas parler. J’ai donné la réponse sur le terrain. Avec mon équipe, l’Asec d’Abidjan, j’ai marqué 3 buts avant de venir ici, j’ai fait quelques passes décisives. Moi, je pense que le championnat (ndlr : la Ligue 1 ivoirienne) m’a beaucoup aidé pour pouvoir venir m’exprimer ici », a-t-il dit au micro de notre confrère.

Un bel hommage à la Ligue 1 ivoirienne et à l’Asec d’Abidjan. A 32 ans, Aristide Bancé a retrouvé une seconde jeunesse. Un globe-trotter qui a joué dans 19 clubs et dans à peu près 12 différents pays.

Titulaire en club et remplaçant chez les Etalons, il porte bien le manteau de joker à la CAN.

En quart de finale contre la Tunisie, il fut le déclencheur de la victoire du Burkina Faso. Entré en jeu à un quart d’heure de la fin du match, il a délivré les siens en ouvrant la marque, 5 minutes plus tard, avant de frapper sur le poteau.

Lire aussi cet article: Aristide Bancé raconte son joli but contre la Tunisie

Le buteur providentiel est à l’origine du second but des Etalons. Depuis sa surface de réparation, il a amorcé d’une tête, la contre attaque qui a été conclue par Préjuce Nakoulma. Aristide Bancé garde toutefois les pieds sur terre : « Il faut montrer au public qu’on est une personne humble, un travailleur. Je ne suis pas forcément un grand joueur. Mais j’ai l’envie de jouer, j’ai l’envie d’apprendre, ce qui fait que ça me réussit ».

Nul doute que ce mercredi 1er février, la réussite habitera encore Aristide Bancé et les Etalons face aux Egyptiens, en demi-finale.

Tableau des demi-finales

Mercredi 1er février 2017 à Libreville

19h00 (GMT): Burkina Faso-Egypte

Jeudi 2 février 2017 à Franceville

19h00 (GMT): Cameroun-Ghana

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

EN CONTINU

Previous ◁ | ▷ Next

Articles de la même catégorie

Le coach d’Aston Villa dévasté par la blessure de...

10/05/2017
| Adolphe ANGOUA
    |
  • Linfodrome

Wilfried Zaha nominé pour plusieurs challenges

09/05/2017
| Adolphe ANGOUA
    |
  • Linfodrome

Georges Weah cite Youssouf Fofana dans ses confide...

08/05/2017
| Adolphe ANGOUA
    |
  • Linfodrome

Basile Boli vote Seri Michael pour le Prix Marc Vi...

08/05/2017
| Adolphe ANGOUA
    |
  • Linfodrome

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte