Football: Championnat national des U20 : Attention à la fraude sur l'âge !


Comme promis par la Ligue professionnelle de football (Lpf) et son président, Sory Diabaté, le championnat national des jeunes (U20) est effectif cette saison 2017.

 

Après le lancement officiel, le dimanche 12 février 2017, au stade Robert Champroux de Marcory, le coup d'envoi de la première journée sera donné, le samedi 18 février 2017, sur l'ensemble du territoire. 40 équipes dont 38 de Ligue 1 et 2, et 2 de D3, prennent part à cette compétition. Elles sont reparties en 4 poules de 10. Un championnat sur lequel, les responsables du football ivoirien fondent beaucoup d'espoir, pour la mise en place de l'équipe nationale qui défendra les couleurs ivoiriennes lors des 8e Jeux de la Francophonie, en juillet 2017, à Abidjan. Mais aussi, cette équipe devrait servir de relève pour les formations de l'élite, afin de les rendre encore plus compétitives. Nommé par la Lpf pour présider cette Ligue des Jeunes, Olivier Ano Koutouan entend tout mettre en œuvre pour sa réussite dans ce projet. ''Nous espérons que cela va créer un engouement et une émulation au niveau de tous les acteurs qui font de la formation'', disait-il après le lancement.

A lire aussi: Aristide Bancé ''Le championnat ivoirien m'a beaucoup aidé''

Mais cette émulation ne devrait pas se faire à n'importe quel prix. Surtout pour ce qui est de l'âge des joueurs. Car, comme l'a dit Sory Diabaté, l'objectif, ici, n'est pas de gagner pour gagner. Il s'agit de préparer une bonne graine, sur la durée. Faire en sorte que les joueurs aient les habitudes de compétition. Ce qui veut dire que les techniciens devraient faire très attention dans le choix des joueurs. Ils devraient privilégier les joueurs qui sont effectivement dans la catégorie d'âge, et qui ont une marge de progression encore énorme. Pour qu'en faisant appel à des joueurs plus vieux qui auraient diminué leur âge pour répondre aux critères (être né au 1er janvier 1998), cela va fausser la base de la pyramide. Or, si cette base est fausse, tout ce qui sera posé au-dessus, ne tiendra pas, et l'on se retrouvera à la case départ. Cette compétition y va donc de la responsabilité de tout le monde. Des présidents de club qui ont accepté sans contre-partie financière d'engager leurs équipes, mais aussi des entraîneurs, des coordonnateurs ….

En somme, ceux qui auront la chance de travailler sur ce projet, devraient comprendre que c'est un défi national. Certes la Fédération ivoirienne de football est en première ligne, mais la réussite de cette compétition viendra apporter une réponse aux questions relatives aux sélections des jeunes. Il est clair que pour cette première année, tout ne devrait pas être parfait, mais c'est déjà bien de commencer. Et de commencer avec les joueurs qui sont effectivement des U20. Car, dimanche dernier, certains joueurs ont suscité beaucoup de suspicions légitimes. Chacun est donc face à ses responsabilités, au moment du top départ de ce championnat des U20.

 

G. AHOUTOU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte