Football

Avant sa mort, Tioté Cheick avait fait des confidences à Papiss Cissé

Le Sénégalais révèle : « Il m’avait envoyé une vidéo deux jours avant sa mort… »
Le Sénégalais Papiss Demba Cissé et l'ex-international ivoirien Tioté Cheick étaient plus que des amis

Pour avoir évolué ensemble (2012-2016) à Newcastle United (Angleterre), l’attaquant sénégalais Papiss Demba Cissé, actuellement sociétaire du club chinois de Shandong Luneng, et Cheick Ismaël Tioté, étaient de bons amis. Après le décès brutal de l’ex-milieu défensif, le Sénégalais révèle ce que l’Ivoirien lui a dit de son vivant.

L’international attaquant sénégalais du club chinois de Shandong Luneng, Papiss Dembé Cissé, 32 ans, est inconsolable depuis la disparition brutale de Cheick Ismaël Tioté. Le Sénégalais et l’Ivoirien qui avaient tissé de solides liens d’amitié lorsqu’ils évoluaient à Newcastle United (2012-2016) étaient très proches. Et même lorsque les deux joueurs avaient fait leurs valises pour la Chine, dans des clubs différents.

Après avoir évacué le choc causé par la brusque disparition de l’Ivoirien, Papiss Demba Cissé a fait des confidences dans la presse. L’ex-capitaine des Lions du Sénégal nous apprend que tous deux devaient se voir dans la semaine où Cheick Tioté est décédé. « Lundi dernier (lundi 5 juin 2017, jour du décès de Tioté : ndlr), j’avais deux jours de repos. On avait convenu de se voir, lui et moi, dans la semaine », rapporte le site leral qui cite l’Observateur. Poursuivant, Papiss Cissé révèle que Tioté lui a envoyé une vidéo pour lui souhaiter joyeux anniversaire, deux jours avant son décès : « Deux jours auparavant, il m’avait envoyé une vidéo pour me souhaiter un joyeux anniversaire (Papiss Cissé est né le 3 juin 1985 : ndlr).

Et l’attaquant sénégalais de révéler comment il a appris le décès de son ami : « Le lundi (lundi 5 juin 2017 : ndlr), je partais manger avec mes deux cousins et c’est sur le chemin du restaurant que son agent m’a appelé pour me dire que Cheick est tombé à l’entrainement, il y a une heure et il parait qu’il a rendu l’âme à l’hôpital où il a été transféré. Je ne voulais pas y croire. Il m’a confirmé que Cheick nous a quittés, que tel était la volonté divine. Sur le coup, je n’ai rien dit à mes cousins qui le connaissent  très bien. J’étais sonné », rapporte le cite qui reprend un entretien de « l’enfant de Sédhiou » dans l’Observateur.

Lire aussi cet article : 5 footballeurs africains décédés de malaise cardiaque en l'espace d'un an

Papiss Cissé considérait Cheick Tioté comme un frère de sang : « Il était plus qu’un ami pour moi. Je le considérais comme un frère de sang. C’était un frère pour moi. Un vrai. Il me disait tout le temps : ‘’Tu es mon frère d’une autre maman’’ ».

L’attaquant sénégalais confie que Cheick Tioté avait l’intention d’acheter une maison au Sénégal : « Il venait souvent passer quelques jours de vacances au Sénégal. Et, après plusieurs passages au pays, il me disait qu’il voulait acheter une maison au Sénégal pour pouvoir y revenir très souvent ».

Lire aussi cet article: Un médecin dévoile les causes de la mort subite des sportifs africains

Pour terminer, Papiss Cissé a révélé que Tioté Cheick était un amateur de la lutte traditionnelle : « Il aimait beaucoup la lutte avec frappe qu’on appelle lutte sénégalaise en Côte d’Ivoire. Il a supporté Balla Gueye 2 à fond. Le jour où il a su que Balla est mon cousin, il est devenu fou (…), il refusait d’y croire. Il me disait qu’il n’y avait pas de hasard dans la vie, parce qu’il ne pouvait pas croire qu’il allait un jour côtoyer un de ses parents, jusqu’à devenir très proche de celui-ci ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte