Football

Voici le « testament » de Cheick Ismaël Tioté

Guindo Mamoudou dit coach Bibo : « Il a dit que ses vêtements, habits devraient être remis aux pauvres »
Guindo Mamoudou dit coach Bibo, le formateur de Cheick Ismael Tioté

Le formateur du regretté Cheick Ismaël Tioté, Guindo Mamoudou dit coach Bibo, était à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny,  le jeudi 15 juin 2017 pour accueillir sa dépouille. Il en a profité pour livrer certaines informations à la presse, notamment ses dernières conversations avec Cheick Ismaël Tioté et le message reçu de ce dernier, 3 jours avant sa mort.

Guindo Mamoudou dit coach Bibo est celui qui a façonné Cheick Ismaël Tioté en lui donnant les rudiments du football, dans son centre de formation dénommé Bibo, à Treichville.  Il se présente d’ailleurs comme le « premier et le dernier formateur » de l’ex-milieu défensif décédé, le lundi 5 juin 2017, en Chine.

Coach Bibo était à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny, le jeudi 15 juin 2017, pour accueillir la dépouille de Cheick Tioté. Malgré la douleur et l’émotion, il a eu la force nécessaire pour s’adresser à la presse. Il a notamment révélé aux journalistes la teneur de son dernier échange téléphonique avec Tioté et le message reçu de ce dernier, quelques jours avant sa brusque disparition : « Le dernier contact que nous avons eu était au téléphone. C’était une semaine avant sa mort. Où il m’incitait à suivre la voie de la religion musulmane qu’il pratiquait. Il m’obligeait même pratiquement. Il me disait de ne pas lâcher ».

Lire aussi cet article : Papiss Demba Cissé fait encore des confidences sur Tioté Cheick

 Et Bibo de livrer également la teneur du message que Tioté  lui a envoyé, 3 jours avant son décès : « À la suite de cet appel, il m’a envoyé un message qui ressemblait à un testament. Ça s’est passé trois jours avant ce qui lui est arrivé. Un message qui était comme quelque chose qui annonçait ce qui allait lui arriver. Un message qui disait qu’il ne va pas se sentir triste le jour de sa mort. Il a dit que ses héritiers vont profiter de ce qu’il a. Et  que tout ce qu’il avait comme vêtements, habits, devraient être remis aux pauvres ».

Pour le formateur de Tioté, c’est un vrai testament : « Vraiment, c’est un testament. C’est comme quelqu’un  qui voyait ce qui allait lui arriver. Il y a un ami qui m’a interpellé le lendemain pour me dire qu’il n’a même pas dormi la nuit, à l'idée de penser à ce message que je lui ai fait voir. C'était un message qui était vraiment très profond ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte