Mondiaux d’athlétisme : Ta Lou fait des confidences, après la finale du 200m

« J’avais un peu mal au niveau du gros orteil »
« Le coach stressait depuis le début de la compétition »
Marie Josée Ta Lou a fait des confidences après la finale du 200m

Marie Josée Ta Lou a remporté la médaille d’argent, le vendredi 11 août 2017, en finale du 200m. Au terme de la course, elle a fait des confidences à l’envoyée spéciale de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI).

Marie Josée Ta Lou a épinglé sa seconde médaille d’argent à son tableau de chasse aux Mondiaux d’athlétisme, le vendredi 11 août 2017. Au terme de la course, elle a fait des confidences au micro de notre consœur de la RTI, Katty Touré. Elle a indiqué être contente, mais un peu déçue. « Je suis contente, mais un peu déçue parce que j’aurais pu faire mieux », a-t-elle indiqué.

Mais qu’est-ce qui a empêché la sprinteuse ivoirienne à ne pas faire mieux ? Ta Lou a révélé être victime de bobos au gros orteil : « J’aurais pu faire mieux si je n’avais pas eu un petit peu mal encore au niveau du gros orteil de mes pieds ».

Lire aussi cet article : Mondiaux d'athlétisme: Ta Lou épingle sa seconde médaille d'argent et entre dans la légende

Pour ne pas à en rajouter au stress de son entraîneur, l’athlète ivoirienne a préféré la loi de l’omerta. Suivez-là : « Là, je n’ai pas voulu dire au coach parce que depuis le début de compétition, il stressait. C’est Ben qui essayait de prendre sa place, mais là, Ben n’était pas là. Donc c’était un peu difficile pour moi, avec la pluie qui a commencé ».

Marie Josée Ta Lou a également révélé avoir pris un mauvais départ en finale du 200m. « Je suis contente parce que je fais ma meilleure performance, je fais un excellent finish avec un mauvais départ », a-t-elle ajouté avant de rendre grâce à Dieu : « Je rends grâce à Dieu. Je remercie tous ceux qui me soutiennent ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte