Côte d’Ivoire

Crise au taekwondo: Le CNO-CIV a formé le Comité ad’hoc

Voici la composition et la mission dudit comité
Les membres du Comité ad'hoc de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD) ont été présentés lors d'un point de presse au CNO-CIV

Le comité ad’hoc mis en place par le Comité national olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV), après la suspension de Bamba Cheick Daniel et de tout son comité directeur, a été présenté lors d’un point de presse, le mardi 17 octobre 2017, au siège du CNO-CIV, au Vallon (Deux Plateaux), dans la commune de Cocody.

Le Comité ad’hoc de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD) mis en place par le Comité national olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV) a été présenté, le mardi 17 octobre 2017, lors d’un point de presse au siège même du CNO-CIV, au Vallon (Deux Plateaux), à Cocody.

Ce point de presse a été animé par le président dudit comité ad’hoc, M. Lucien Koffi Kouakou, par ailleurs vice-président du CNO-CIV.

POINT  DE  PRESSE

Chers amis journalistes et représentants d’organes de presse, chers invités, mesdames et messieurs,

Le Comité National Olympique (CNO-CIV) vous ouvre ses portes ce jour, à travers ce point de presse, sur son programme de communication quant à la suspension du comité directeur de la fédération ivoirienne de Taekwondo.

C’est pourquoi,   en ma qualité de Vice-Président du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire, je tiens tout particulièrement au nom de son Président, le Général Lassana PALENFO et  de tous ses collaborateurs,  à vous renouveler nos vifs et chaleureux remerciements, pour  votre présence.

Lire aussi cet article : Fofana Nah Aminatah (Sg du CNO-CIV) se déchaîne: "Trop, c'est trop, Bamba Cheick Daniel a fait un passage en force''

Ce point de presse portera essentiellement sur la présentation du Comité Ad’ hoc à la presse, au public sportif et à l’opinion publique.

Mais bien avant, permettez que je vous fasse un bref rappel des faits, suivi de  la présentation du Comité Ad ’hoc et de ses missions principales.

Après quoi, la parole vous sera accordée pour une série de 3 questions, bien qu’il s’agisse d’un point de presse.

Notez qu’un dossier  pourra être envoyé à vos différentes adresses électroniques que vous voudriez bien laisser au secrétariat.

Ceci dit… cela nous emmène au rappel des faits.

I- RAPPEL DES FAITS

le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire(CNO-CIV), par courrier d’information transmis à la WTF (Fédération Mondiale de Taekwondo) et notifié à la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, a décidé de confirmer la suspension de Monsieur BAMBA Cheick Daniel et de son Comité Directeur de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo élus ou nommés à l’issue de l’Assemblée Générale élective qui s’est tenue en date du 08 Avril 2017, et ce, pour une période de quatre (04) années correspondant au quadriennal olympique 2017-2020.

Cette situation est la résultante de plusieurs irrégularités commises lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire du 11 décembre 2016, ayant modifié les textes de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo(FITKD). Les faits sont les suivants :

1)La saisine du CNO-CIV à compter du 1er février 2017 par différents plaignants, dont un Vice-président du Comité Directeur sortant de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo et un Président de Club, dénonçant des irrégularités constatées lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) du 11 décembre 2016 ;

Ladite AGE ayant eu pour objet majeur de modifier les textes régissant la Fédération Ivoirienne de Taekwondo ;

2) Le CNO CIV a initié des démarches de conciliation en rencontrant le principal concerné et les différents plaignants ;

3) Le 20 mars 2017, une rencontre de conciliation a eu lieu avec M. Bamba Cheick Daniel ; à la suite de laquelle un courrier lui a été notifié le 23 mars 2017, lui demandant formellement de surseoir à la tenue de toute nouvelle Assemblée Générale, en attendant la clarification de la situation par le CNO-CIV ;

4) En date du 03 avril 2017, le Secrétaire Général du Comité Directeur sortant a adressé un courrier au Ministère en charge du sport lui demandant de bien vouloir valider la candidature de M. Bamba Cheick Daniel, comme stipulé dans les statuts de la FITKD. A ce jour, aucune validation n’a été effectuée par ledit Ministère ; 

5) Malgré cela,  l’injonction faite à M BAMBA Cheick Daniel le 20 mars 2017, une AG élective a été organisée le 08 avril 2017 en toute violation des dispositions statutaires et règlementaires de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, AGE à l’issue de laquelle M BAMBA Cheick Daniel s’est fait élire en candidat unique président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo sans la présence des représentants du Ministère des Sports et des Loisirs et du CNO-CIV, comme indiqué tout autant dans les statuts et règlements de la FITKD.

6) Face à cette situation, et dans le respect des bonnes pratiques de communication entre les Comités Nationaux Olympiques et les Fédérations Mondiales des sports olympiques, le CNO-CIV a jugé bon d’informer la WTF de sa décision de prendre des sanctions conformément aux articles 10, 23 et 47 de la loi N°2014-856 du 22 décembre 2014 relative au  sport en Côte d’Ivoire et aux dispositions de l’article 14 des statuts de la WTF même.

7) Suite aux différents échanges, le CNO-CIV a reçu trois (03) émissaires de la WTF le 06 et 07 septembre 2017,  pour complément d’informations.

8) A l’issue des échanges et discussions nous, Comité National Olympique de Côte d’Ivoire, en notre qualité de représentant exclusif du Comité International Olympique, garant de l’application et du respect de la Charte Olympique, avons confirmé les décisions suivantes :

Lire aussi cet article : Anzoumana Siaka (Sg de la FITKD) répond à la Sg du CNO-CIV, Fofana Nah Aminatah

a.La suspension à la date du 09 Juin 2017 de Monsieur BAMBA Cheick Daniel et de tous les membres élus ou nommés du Comité Directeur de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD), pour une période de quatre (04) années correspondant au quadriennal olympique 2017-2020.

En conséquence, Monsieur BAMBA Cheick Daniel tel qu’élu et son Comité Directeur constitué, ne pourront représenter le Taekwondo ivoirien au plan national et international pour quelque activité que ce soit ;

b.Dans l’attente de l’élection d’un nouveau président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, la mise sous l’autorité du CNO-CIV des athlètes régulièrement affiliés de la FITKD et leurs encadreurs,  en vue de leur permettre de participer à toute compétition officielle au plan national et international ;

c.La mise en place d’un organe de transition (Comité Ad’ hoc) sous la direction du CNO-CIV, en vue de préparer, en liaison avec le Ministère des Sports et des Loisirs, une nouvelle AG devant élire un nouveau Président sous le régime des textes de la FITKD avant modifications, avec la présence de la WTF et de l’Union Africaine de Taekwondo ;

Ces décisions, faut-il le rappeler, sont prises par le CNO-CIV pour les raisons suivantes :

-D’une part, pour la préservation des valeurs olympiques qui ont été gravement    bafouées par Monsieur BAMBA Cheick Daniel et les membres de son Comité Directeur,

-D’autre part, pour la protection de tous les acteurs du Mouvement Olympique,

-Et enfin pour la préservation des intérêts de la Côte d’Ivoire et de son image au plan national et international, en sa qualité de Championne olympique de Taekwondo.

Lire aussi cet article: Le président de la Commission médicale de la FITKD, Dr Eric Allangba, démissionne et charge Bamba Cheick Daniel

 

Ce rappel des  faits nous conduit sans transition  à la présentation du Comité Ad’ hoc.

II- PRESENTATION DU COMITE AD’HOC

le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire en se referant à la charte olympique, au code d’ethique et de deontologie du Comité International Olympique et à la loi sur le sport en Côte d’Ivoire a  pris la décision  N°003/2017/CNO- CIV/Int Gl LP/ V-Pdt LK/SG/NEA de nomination du Comité Ad’Hoc  dont les membres sont:

I - AU TITRE DE LA PRESIDENCE :

Sont nommés :      

1-Président : Monsieur Lucien Koffi KOUAKOU, Vice-Président du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV) ;

2-Vice-Président : Maître Ackah Bolé EZOUA, Agent d’Affaires (Société civile).

II - AU TITRE DU SECRETARIAT GENERAL

Sont nommés :

1-Secrétaire Général : Colonel Alain DAUDIE, Ceinture Noire 4éme Dan, Officier des Forces Armées de Cote d'Ivoire;

2-Secrétaire Général Adjoint : Maître  ASSAH Kokorah Paul-Valéry, Huissier de Justice (Société civile).

III - AU TITRE DE LA COMMISSION JURIDIQUE  ET ELECTORALE

Sont nommés :

1-Responsable de la commission juridique et électorale : Maître Ackah Bolé EZOUA, Agent d’Affaires (Société civile) ;

2-Responsable de la commission électorale : Maître N'DA-EZOA Alain, Conseil Juridique et Fiscal, Président de la Commission juridique du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV).

IV - AU TITRE DE LA COMMISSION TECHNIQUE

Sont nommés :

1-Maître Basile NGUESSAN, Ceinture Noire 6è DAN, Enseignant/Arbitre international 2-Maître Abel DEMBELE, Ceinture Noire 6è DAN, Responsable de Club ;

3-Maître  Alain TANO, Ceinture Noire 5è DAN, Gérant de Société.

V - AU TITRE DE LA COMMISSION COMMUNICATION

Est nommé :

1-Monsieur Pamphile KABLANCAN, Manager d'entreprise.

VI - AU TITRE DES MEMBRES DU COMITE AD’HOC

Sont nommés :

1-Madame FOFANA Nah Aminatah, Secrétaire Général du CNO-CIV

2-Madame FADIGA Namama Nadège, Vice-Présidente du CNO-CIV en charge de la Communication et du Marketing.

Chers amis journalistes, représentants d’organes de presse, Mesdames et Messieurs,  le Comité Ad’ hoc mis en place, il me plait de vous exposer ses missions essentielles.

III- MISSIONS

Le Comité Ad’hoc est chargé de la transition pour l’élection d’un nouveau Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) et a pour missions de :

a)diriger la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD)

b)gérer les affaires courantes de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) ;

c)mettre en place le dispositif nécessaire à l’organisation d’une nouvelle Assemblée Générale Elective de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD).

IV- DUREE

Le Comité Ad’ hoc a un délai d’action de six mois renouvelable en cas de besoin, à compter de sa date de création.  

Chers amis journalistes et représentants d’organes de presse, chers invités ; chers confrères et concitoyens ; mesdames et messieurs, la présentation des missions du Comité Ad’hoc vient ponctuer le point de presse. Mais pour une fois et compte tenu

de l’importance de l’information, nous dérogeons à la règle en vous concédant une série de 3 questions.

Chers amis journalistes et représentants d’organes de presse, chers invités ; chers confrères et concitoyens ; mesdames et messieurs, le CNO-CIV avec à sa tête le Général Lassana PALENFO, vous réitère ses sincères remerciements pour l’intérêt tout particulier que vous accordez à cette crise.  Le CNO-CIV sait désormais qu’il peut compter sur vous, comme canal efficace pour relayer toutes informations. 

Merci d’avoir marqué ce point de presse par vos présences.

Fait à Abidjan, le 17 octobre 2017

M Lucien KOUAKOU

PDT du Comité Ad ’hoc de la FITKD

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte