Football

Éléphants de Côte d’Ivoire : Marc Wilmots avoue avoir commis une erreur avec le capitanat

« J’ai eu beaucoup de propositions en Europe car j’ai un CV remarquable »
« Je suis venu me mettre dans les emmerdes ici, voilà la vérité»
Le sélectionneur des Éléphants, Marc Wilmots, reconnait avoir commis une erreur avec le capitanat et s'être mis dans les emmerdes en Côte d'Ivoire

48 heures après la défaite (2-0) des Eléphants face aux Lions de l’Atlas, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Marc Wilmots, a fait des révélations sur son groupe.

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Marc Wilmots, reconnait avoir commis une erreur avec le capitanat. Dans un entretien accordé au confrère Fraternité Matin du mardi 14 novembre 2017, le technicien belge a avoué ce qu’il a toujours caché. « Je reconnais avoir commis une erreur avec le capitanat. Je n’avais pas compris que le capitaine avait un statut comme celui d’un chef de l’Etat, ici. Cela a été un problème difficile à gérer. Je voulais plusieurs capitaines parce que mon souhait était que tous les joueurs soient sur un pied d’égalité. Je voulais une équipe collective et c’est ce qui manque à la Côte d’Ivoire. Il ne faut pas faire de différence entre les joueurs. Si vous le faites, vous créez des conflits. Dans la mentalité africaine, l’ancienneté est très importante. J’ai énormément appris sur votre manière de voir et sur votre culture. Je suis un jeune européen qui n’était jamais venu en Afrique et maintenant, je me rends compte de toutes les difficultés, mais également du charme des gens. Vous êtes tristes, moi également je le suis. J’ai énormément travaillé comme tout le monde », a dit Marc Wilmots.

Lire aussi cet article: Marc Wilmots, prends la porte!

A le suivre, il doit être en train de regretter son aventure en Côte d’Ivoire, même s’il aime ce pays comme il le dit : « J’aime ce pays et je m’étais lancé pour deux ans. J’ai eu beaucoup de propositions en Europe, car j’ai un CV remarquable. Je suis venu me mettre dans les emmerdes ici, voilà la vérité ».

Pour son avenir à la tête de la sélection ivoirienne, Marc Wilmots a indiqué que le dernier mot revient à son employeur.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte