Football

Abidjan : Des clubs se mobilisent contre Sidy Diallo, la FIF sous haute surveillance policière

Des ex-collaborateurs de Sidy Diallo tombés en disgrâce soutiennent le mouvement
« Il y a près de 9 clubs de Ligue 1 qui veulent le départ de Sidy Diallo », selon un président de club de Ligue 1
Depuis quelques jours, des policiers sont déployés à la Fédération ivoirienne de football (FIF)

Des clubs s’organisent pour créer un vaste mouvement anti-Sidy Diallo alors que les forces de l’ordre sont déployées depuis quelques jours à la Fédération ivoirienne de football (FIF) pour parer à toute éventualité.

Les jours du président Augustin Sidy Diallo sont-ils comptés à la tête de la Fédération ivoirienne de football (FIF), après l’élimination des Eléphants de Côte d’Ivoire du Mondial 2018 ? La question mérite d’être posée, au regard de l’initiative prise par certains présidents de club. Ces derniers sont soutenus dans leur entreprise par des anciens membres de la FIF tombés en disgrâce auprès de Sidy Diallo.

Lire aussi cet article : FIF, Jacques Anouma descend le président Sidy Diallo

Selon un président de club de première division (Ligue 1) que nous avons contacté, le lundi 4 décembre 2017, des ex-collaborateurs du président de la FIF, tombés en disgrâce, ont entamé une opération de charme auprès des clubs en vue de signer une pétition pour l’organisation d’une assemblée générale extraordinaire au cours de laquelle ils pourraient éjecter Sidy Diallo de son fauteuil. « Ces ex-collaborateurs du président Augustin Sidy Diallo ont rencontré un président de club de Ligue 1 et lui ont fait part de leurs projets. Tout ce qu’ils lui ont dit, il est allé faire le rapport aux responsables de la FIF. C’est pourquoi ils ont su que quelque chose se prépare. Ils ont commencé d’abord par les anciens», a dit notre interlocuteur qui a souhaité garder l’anonymat. Il a même précisé que l’affaire a pris de l’ampleur. « C’est chaud, ils sont en train de rallier les clubs à leur cause. Il y a près de 9 clubs de Ligue 1 qui sont avec eux », a dit notre source avant d’ajouter : « Ceux qui sont avec Sidy sont au nombre de 5 ».

Lire aussi cet article: Yssouf Diabaté (Sporting Gagnoa) : "On nous demande de dire à Sidy (FIF) de démissionner"

Et les clubs de Ligue 2 et de D3 dans ce mouvement ? « On n’a pas une idée du nombre de clubs de Ligue 2 et D3 qui sont dans ce mouvement. Présentement, ils ont obtenu 28 signatures, je veux parler des gars qui veulent le départ de Sidy », a indiqué notre source qui ajoute que des individus entendent organiser une marche sur la FIF, le mercredi 6 décembre 2017. Est-ce cela qui explique le déploiement des policiers munis de casques et matraques à la maison de verre de Treichville? Une source fédérale a confirmé ces rumeurs. « On dit qu’il y a des gens qui veulent marcher sur la FIF. C’est ce que vous voulez savoir ? », nous demande le membre de la FIF, avant de dire qu’il a eu les mêmes rumeurs sur cette marche. « J’ai eu les mêmes rumeurs comme vous aussi, qui disent que des gens vont marcher sur la FIF ».

Et cette source fédérale de donner les raisons de la présence des forces de l’ordre à la FIF.  « Mais les policiers sont là depuis longtemps. Moi, j’ai vu les policiers depuis le vendredi dernier (le vendredi 1er décembre 2017 : ndlr). On les a mis avant le match des Eléphants. Et puis, ils sont revenus vendredi dernier. Il n’y a pas de problème. Chaque fois que les Eléphants jouent et qu’il y a un mauvais résultat, on a toujours envoyé des policiers qui sont autour de la FIF. Ça toujours été comme ça. Les Ivoiriens aiment trouver des problèmes partout. Chaque fois que les Eléphants jouent, avant le match, on met des policiers. Quand le président sent que ce n’est pas bon, c’est tendu, il met toujours des gars (policiers : ndlr). Avant qu’on parte jouer au Mali, c’était comme ça. Mais ça n’a pas attiré l’attention des gens », a fait remarquer le membre de la FIF.

Réélu à la tête de la FIF, le samedi 20 février 2016, à Yamoussoukro pour un mandat de 4 ans, par acclamation des 73 sur les 81 membres statutaires présents (9 clubs de Ligue 1 sur 14, 24 sur 24 de Ligue 2, 35 sur 38 de la D3 et les 5 groupements d’intérêt),  le président Augustin Sidy Diallo fait face à la fronde de certains clubs depuis que les Eléphants ont été privés du Mondial 2018, suite à leur humiliante défaite (2-0) contre les Lions de l’Atlas, dans le cadre des éliminatoires de cette compétition.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte