Football

Emmanuel Eboué : « J’ai honte de ma propre situation »


25/12/2017
Emmanuel Eboué : « J’ai honte de ma propre situation »
La descente aux enfers continue pour Emmanuel Eboué

Sans club depuis son départ de Sunderland en mars 2016, Emmanuel Eboué (34 ans) vit un véritable enfer depuis. Ruiné suite à son divorce avec sa femme, qui gérait tout l’aspect financier de sa carrière, l'Ivoirien est toujours traqué par les huissiers. Dans les colonnes du Daily Mirror, l'ancien défenseur d’Arsenal et des Eléphants de Côte d’Ivoire a levé un coin du voile sur difficile situation.

La descente aux enfers se poursuit pour Emmanuel Eboué. Ruiné après son divorce d’avec sa femme Aurélie qui gérait tout l’aspect financier de sa carrière et qui est en passe de s’accaparer tous ses biens, l’ex-défenseur des Eléphants de Côte d’Ivoire s’est confié à Sunday Mirror dans sa campagne « Time to change » tout en expliquant ses déboires. « En Turquie, j’ai gagné huit millions d’euros (5,24 milliards de F CFA). J’ai envoyé sept millions (4,59 milliards) à ma femme pour nos enfants. Tout ce qu’elle me disait de signer, je signais. Je regarde en arrière et je dis « Emmanuel, tu as été naïf … pourquoi tu n’y as pas pensé avant? « C’est dur », a-t-il dit avant de poursuivre : « Chaque jour, je lave mes jeans, mes vêtements, tout. Mes mains sont devenues dures comme si je travaillais dans une ferme ».

Lire aussi cet article : Le transfert d'Emmanuel Eboué à Turk Limasol échoue pour une affaire de VIH-Sida

Traqué par les huissiers et la police, l’ex-académicien vit aujourd’hui comme un paria. « Parfois, j’éteins les lumières parce que je ne veux pas que les gens sachent que je suis à l’intérieur. Je suis dans la maison, mais j’ai peur parce que je ne sais pas à quelle heure la police viendra », a confié le reclus.

Vivre désormais loin de ses enfants contribue à accentuer sa douleur morale. Toute chose qui le pousse souvent au suicide. « Je n’ai pas vu mes enfants depuis 6 mois, j’ai même pensé au suicide. Je veux que Dieu me vienne en aide. Lui seul peut m’ôter ces pensées de mon esprit », se convainc-t-il.

Quand Emmanuel Eboué compare sa situation à celle de son ancien coéquipier d’Arsenal, Thierry Henry, il a honte. « Quand je vois Thierry Henry, consultant pour Sky Sports, je suis heureux pour lui, mais j’ai honte de ma propre situation. (...) J’accepterais de l’aide de n’importe où », a-t-il assuré. Ses appels à l’aide auraient été entendus par Fatih Terim, coach de Galatasaray. Touché par les déboires de l’Ivoirien, Fatih Terim serait prêt à lui offrir un poste. Pour rappel, Emmanuel Eboué est passé par le club stambouliote entre 2011 et 2015.

Actuellement incapable de jouer au football en raison de sa mauvaise santé, le sort s’est abattu sur Emmanuel Eboué depuis quelques temps. Endeuillé par la mort par le cancer de son grand-père Amadou Bertin qui l'a élevé et aussi la perte de son frère N'Dri Serge, tué dans un accident de moto, il a l’impression que tout s’écroule autour de lui.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2