Côte d’Ivoire

Handball : Le Colonel Ouéréga parti, la Fédération désormais sans président

Les présidents de clubs vont prendre leurs responsabilités
Le colonel Joseph Ouéréga est parti de la présidence de la Fédération ivoirienne de handball

La Fédération ivoirienne de handball (FIHB) est désormais sans président. Le colonel Joseph Ouéréga est parti de la présidence, à la veille du nouvel an. 

Après deux mandats à la tête de la Fédération ivoirienne de handball, le médecin-colonel, Joseph Ouéréga, est parti de la présidence, le dimanche 31 décembre 2017. Il a mis à exécution sa volonté de quitter la présidence avant la nouvelle année.

Le fait de partir de la présidence n’est pas un problème, mais ce sont les circonstances de son départ. 2017, la dernière année de son mandat a été particulièrement mouvementée. Les aires de jeu étant indisponibles en raison des 8èmes Jeux de la Francophonie organisés sur le sol ivoirien, le mandat de Joseph Ouéréga qui devait expirer le 22 juillet 2017 a été prorogé jusqu’en décembre par les clubs. Tout dernièrement, Ouéréga a convoqué les clubs au comité national olympe (Cno-Civ) et leur a fait part de sa volonté de partir, avant le 31 décembre 2017.

Au lendemain de leur rencontre au Cno-Civ, les responsables de clubs se sont retrouvés et adressé un courrier au médecin-colonel pour lui demander de rester en poste jusqu’à l’élection de son successeur le samedi 27 janvier 2018. Les présidents de club avaient pris cette décision pour deux raisons principales : l’organisation de l’assemblée générale élective et l’exécution finale de son programme d’activités.

Hélas ! « Nous lui avons adressé un courrier et à la suite de notre courrier, il nous a envoyé un sms pour nous dire de lui envoyer la liste de présence. Or, il s’agit bien d’un courrier. On n’a pas besoin de liste de présence pour un courrier. On ne lui a pas envoyé un compte rendu de réunion ni un procès-verbal de réunion pour que ce soit accompagné d’une liste de présence. Une lettre, c’est une lettre. Il n’a pas répondu, donc nous allons prendre d’autres dispositions », a dit Sébastien Zéhi, président de Zacos de Lakota.

Les responsables de clubs se rencontrent dans l’après-midi de ce mardi 2 janvier 2018, pour décider de la conduite à tenir.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte