Côte d’Ivoire

Handball : Vacance de la présidence, Boni Ehouman pressenti pour assurer l’intérim


Le premier vice-président de la FIHB, Gilbert Boni Ehouman

Les responsables de club ont tenu, le mardi 2 janvier 2017, une réunion au cours de laquelle ils ont constaté la vacance de la présidence suite au départ du colonel Joseph Ouéréga. Ils se réuniront le jeudi 4 janvier 2018 pour désigner l’intérimaire qui devrait être, au regard des textes, le premier vice-président Boni Ehouman Gilbert.

Les présidents de club se sont réunis, le mardi 2 janvier 2018, à la Fédération ivoirienne de handball (Fihb) pour discuter des sujets brûlants de l’heure, notamment du départ de Joseph Ouéréga de la présidence de la FIHB. Au cours de cette rencontre, ils ont constaté le départ effectif du médecin-colonel.

Et comme les activités du handball ivoirien doivent se poursuivre après le départ de Joseph Ouéréga, les dirigeants ont décidé de trouver un président intérimaire. Pour éviter toute suspicion à l’approche de l’assemblée générale élective, ils se sont référés aux textes de la FIHB. Dans le cas d’espèce, ils vont s’appuyer sur l’article 26 alinéa 1er des statuts qui règle leur préoccupation. En effet, en pareille circonstance, c’est le premier vice-président qui assure l’intérim. Et ce premier vice-président n’est personne d’autre que Gilbert Boni Ehouman qui sera indubitablement « intronisé » lors de la réunion du jeudi 4 janvier 2018. Le président de Zacos de Lakota, Sébastien Zéhi, ne dira pas le contraire. « Après le constat, le mardi 2 janvier 2018, de la vacance de pouvoir à la Fédération ivoirienne de handball par les clubs, demain jeudi 4 janvier 2018, la grande décision qui consacrera M.Boni Ehouman Gilbert en qualité de président intérimaire du président démissionnaire jusqu’à la prochaine élection, conformément à l’article 26 alinéa 1er des statuts de la Fihb », a-t-il confié.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte