Côte d’Ivoire

Handball (Finale de la Coupe nationale) : Habitat HBC guettait l’Africa Sports depuis 3 ans

« On a travaillé depuis 3 ans », révèle l’entraineur Bessy Bessy Daniel
La jeune formation de l'Habitat HBC a terrassé l'Africa Sports d'Abidjan en finale de la Coupe nationale

La surprenante formation de l’Habitat HBC d’Abobo a réussi l’exploit de terrasser (34-30) l’Africa Sports d’Abidjan en finale de la Coupe nationale, le jeudi 11 janvier 2018, au Palais des sports de Treichville. Depuis 3 ans, les Abobolaises en étaient après les Aiglonnes.

Habitat HBC d’Abobo a fini par avoir la peau de l’Africa Sports d’Abidjan, le jeudi 11 janvier 2018, en finale de la Coupe nationale de handball disputée au Palais des Sports de Treichville. « C’est un moment de joie. On a travaillé depuis 3 ans. La première année, nous avons été éliminés en quart de finale, la deuxième année nous étions en finale, malheureusement, on a échoué (face à l’Africa Sports : ndlr). Cette année, on a continué et je pense que c’est le travail qui a payé », a dit Bessy Bessy Daniel, l’entraineur de l’Habitat HBC d’Abobo.

En fait, les Abobolaises préparaient cette vengeance depuis 3 ans. L’histoire entre ces deux formations a débuté le dimanche 19 juillet 2015. A l’époque, Habitat HBC était un petit centre de formation qui s’était retrouvé sur le chemin de l’Africa Sports d’Abidjan, en quart de finale de la Coupe nationale. Le match s’est déroulé au parc des sports sur le goudron. Avant la confrontation, les joueuses de l’Habitat HBC ont impressionné tous les spectateurs penadnt leur échauffement. Elles chantaient et coordonnaient leurs déplacements et gestes comme dans une chorégraphie. C’était une façon pour Koffi Ahou Nadège et ses coéquipières de vaincre la peur. Sur le terrain, elles ont été prises à la gorge. Toualy Likané Julie et la Camerounaise Eyenga Djong Claudia ont fait le ménage et permis à l’Africa Sports de mener (24-11) à la mi-temps. Mais du retour des vestiaires, Koffi Ahou Nadège, Traoré Namanian et Edi Adjoua ont sonné la révolte et dominé (18-17). Mais sur l’ensemble du match, l’Africa Sports a battu (41-29) Habitat HBC. Koffi Ahou Nadège s’est illustrée comme la meilleure marqueuse de la rencontre (11 buts contre 9 pour la Camerounaise Eyenga Djong).

La seconde confrontation entre les deux équipes remonte au dimanche 7 août 2016. C’était en finale de la Coupe nationale. Habitat HBC évoluait en deuxième division. La rencontre qui s’est déroulée au palais des sports de Treichville a encore tourné à l’avantage de l’Africa Sports d’Abidjan : 30-24 (13-10). Mais que de difficultés pour y arriver. Une fois encore, Koffi Ahou Nadège s’est brillamment illustrée. Elle a brûlé la politesse aux gardiennes Yao Nelly Ida et Kouakou Amenan Gisèle sur deux jeux de 7 mètres. Elle a d’abord fait la pirouette avant de marquer. A l’issue de cette finale, les jeunes filles d’Abobo avaient regretté les nombreux ratés et promis de faire mieux la prochaine fois.

La troisième tentative a été la bonne. En effet, le jeudi 11 janvier 2018, Koffi Ahou Nadège et ses camarades ont pris leur revanche. Visiblement, l’Africa Sports avait minimisé Habitat HBC et oublié que l’adversaire évolue désormais en première division. Kregbo Hoyéré Marie Chantal et ses camarades l’ont payé cash : 34-30 (17-11). « Les filles ont gagné en confiance. Elles ont muri physiquement et techniquement. Elles ont joué avec intelligence depuis un certain moment. C’est ça qui a prévalu. On n’a pas déployé notre jeu habituel. Vous avez vu qu’il n’y a pas eu de montée de balles rapides. Il n’y a pas eu de contre-attaque. On n’avait pas de crainte. Il fallait aller doucement et ça payé », a confié Bessy Bessy Daniel avant de lever un coin de voile sur la stratégie qui a fait triompher son équipe : « Techniquement, ce qui nous a permis de gagner, on a vu que les années passées, on est allé vite et ça nous a créé des problèmes. Donc cette année, on a décidé d’aller doucement et ça payé. On a fait des projets de jeu par rapport au jeu de l’Africa Sports et ça marché ». Quelle belle leçon de handball ! Les petites ‘’diablesses’’ d’Abobo ont plumé les Aiglonnes nanties de 14 titres continentaux et sacrées à plusieurs reprises au plan national. Un peu comme l’histoire de David et Goliath.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte