Report de l'assemblée générale élective-candidature du Général Palenfo : Le comité exécutif du Cno-Civ clarifie tout


Le comité exécutif du Cno-Civ a déclaré que le Gal Palenfo sera bel et bien candidat à la présidence du Cno-Civ, le 1er mars 2018.

Le Comité exécutif du Comité national olympique de Côte d’Ivoire (Cno-Civ), a tenu une conférence de presse hier vendredi 02 février 2018, dans ses locaux, sis à Abidjan-Cocody les 2-Plateaux. Cette conférence avait pour but de clarifier la situation concernant le report de l’Assemblée générale élective (Age) du Cno-Civ, initialement prévue pour le 1er février 2018, mais finalement repoussée au 1er mars prochain. «L’Age a été repoussée à la demande de la commission électorale du Cno-Civ», a expliqué Kouakou Lucien, Vice-président du Cno-Civ, Chargé de l’Académie olympique. Il précise que la commission électorale a demandé un certain temps pour mieux s’imprégner des documents relatif à l'Ag, afin d'organiser les élections en toute transparence. M. Kouakoua a indiqué que cette commission électorale est composée de trois présidents de fédération et exerce de façon autonome. Il a donc mis un point d’honneur à lever toute équivoque quant aux accusations de tentative de manipulation ou de violation des textes, portées contre le Génégal Lassana Palenfo et son comité exécutif.

Ainsi, le conférencier qui avait à ses côtés Nah Aminata Fofana et Namama Fadiga Nadège épouse Allangba, respectivement secrétaire générale et Vice-présidente, en charge de la Commission communication, a confirmé le maintien de la candidature du Gal Lassana Palenfo qui «n’est nullement en contradiction ni avec les textes de la charte olympique, ni avec les statuts du Cno-Civ validés par le comité international olympique (Cio)». Kouakou Lucien a expliqué que la limitation d’âge à 70 ans brandie par le candidat Isaac Angbo, ne concerne que les 115 membres du bureau exécutif du Cio. Il a ajouté que dans les statuts du Cno-Civ, il n’y a aucun article qui impose une quelconque limitation d'âge pour être candidat au poste de président. «Pour être candidat (à la présidence du Cno, il faut être membre ou ancien membre du Cio. Il n’y a pas de limitation d’âge», a-t-il lâché. Il a par ailleurs rappelé que le Gal Palenfo est depuis 2012, membre honoraire à vie du Cio parce qu’il a siégé pendant 12 ans (de 2000 à 2012) au bureau exécutif où il qu’il dirige 3 commissions dont celle de l’attribution des bourses aux athlètes. S'agissant du règlement intérieur du Cno-Civ, il a expliqué que «tout changement au niveau des textes, ne peut être fait sans la validation préalable du Comité international olympique», a clarifié. M. Le vice-président comité exécutif du Cno-civ a invité les journalistes à être plus vigilants et à ne rechercher que l’information vraie pour éviter de se faire tromper.

 

EDDY B. (Stg)

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte