Paris

Athlétisme : Marie Josée Ta Lou et Arthur Cissé brillent au meeting de Bercy

« Je ne m’y attendais vraiment pas », a dit la sprinteuse ivoirienne
La sprinteuse ivoirienne Marie Josée Ta Lou a terminé en tête du 60m en salle au meeting de Paris Bercy

Le sprint ivoirien a brillé, le mercredi 7 février 2018, au meeting de Paris Bercy (Indoor), grâce aux performances réalisées par Marie Josée Ta Lou et son compatriote Arthur Cissé Gué, sur une distance de 60 mètres.

Deux succès sur 60 mètres, en salle (Indoor). Les athlètes ivoiriens Marie Josée Ta Lou (7’12 s) et Arthur Cissé Gué (6’61 s) ont brillé de mille feux, le mercredi 7 février 2018, au meeting de Bercy. Chez les dames comme chez les hommes, ces deux sprinteurs ont terminé en tête, à l’AccorHotels Arena.

Marie Josée Ta Lou s’est imposée en 7 secondes et 12 centièmes, améliorant au passage d’un centième sa meilleure performance de l’année (la précédente était 7’13), après une course moyenne en série. Chez les hommes, sur la même distance, Arthur Cissé Gué a réalisé la meilleure performance en 6 secondes 61. De bon augure, à un mois des mondiaux en salle de Birmingham (du 1er au 4 mars 2018).

Lire aussi cet article : Marie Josée Ta Lou parle de sa maladie avant le meeting de Bercy

La vice-championne du monde du 100m et du 200m, Marie Josée Ta Lou, ne s’y attendait vraiment pas, certainement en raison de sa forme du moment (elle revient de maladie). « Je ne m’y attendais vraiment pas. C’est ma meilleure performance de la saison. Donc petit à petit, on revient. La première course, elle n’était pas, franchement dit, bonne. Un bon départ, après un enchainement entre le départ. Et l’accélération, je l’ai ratée, donc du coup, à la fin, elle me prend. Et j’ai essayé de corriger ça en finale. Et ça payé », a confié Ta Lou au confrère RFI. Elle reconnaitre que ce succès est un bon signe, à moins d’un mois des championnats du monde de Birmingham. « Comme je le dis, le plus important, c’est d’être en forme, le jour-j de la compétition. Donc petit à petit, la forme arrive. J’espère, franchement dit, encore descendre et être au top niveau pour ces championnats du monde ».

En ce qui concerne Arthur Cissé Gué, il découvre cette saison les compétitions en salle. Il avait battu le record de Côte d’Ivoire en salle le mois dernier. Il avait couru en 6 secondes 57 centièmes. Au meeting de Bercy, il a battu le Français Christophe Lemaitre (6’66) et le Britannique Ojie Odoburun (6’63) qui a terminé à la seconde place. « C’est ma première fois de découvrir la salle. Et c’est ma première fois aussi de participer à un grand meeting. Donc, disons que je suis content. Christopher Lemaitre (le Français Christophe Lemaitre : ndlr), vraiment, ce n’était pas mon ambition. Parce que là, je suis déjà qualifié pour les championnats du monde. Donc, je suis venu courir pour pouvoir améliorer ma technique de course. Je suis satisfait ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte