Football

Coupe UFOA B Dames : Le Bénin désiste, les joueuses en colère

Colombe Ahizikè (joueuse) : « Vraiment, c’est décourageant »
Anjorin Moucharafou (président de la FBF) : « Je comprends leur amertume »
Les Écureuils dames du Bénin ne participeront pas à la Coupe UFOA B dames qui débute le mercredi 14 février 2018, à Abidjan

Les Ecureuils dames du Bénin ne participeront pas à la Coupe de l’Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA) B qui débute le mercredi 14 février 2018, à Abidjan (Côte d’Ivoire). Une décision qui n’est pas du goût des joueuses qui étaient en regroupement depuis le mois de décembre dernier.

La décision est tombée comme un couperet, le lundi 12 février 2018, en fin de matinée. La sélection nationale dame du Bénin ou encore les Ecureuils dames ne participeront pas à la Coupe de l’Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA) B prévue du 14 au 24 février 2018, à Abidjan (Côte d’Ivoire).

En regroupement depuis le mois de décembre 2017, les joueuses de la sélection dames du Bénin ont accueilli cette décision comme une massue. Elles sont très en colères et remontées contre leurs dirigeants. Colombe Ahizikè ne dira pas le contraire. « Vraiment, c’est décourageant. Ce n’était pas du tout facile pour nous. Trois séances d’entrainement par jour et à la dernière minute, on nous dit qu’on ne va pas voyager, que le ministre n’a pas accepté. C’est vraiment grave. Il faut qu’on décourage ça là », a-t-elle fulminé sur les antennes de RFI. Sa coéquipière et vice-capitaine Nadège Atanhloueto la rejoint : « On a été internées pendant un mois et demi de travail. Et puis à la dernière minute, leur dernier mot c’est toujours nous décourager. En 2006, c’était pareil, 2007 pareil, 2012 et 2015 pareil. Et 2018 encore ».

Pour le président de la Fédération béninoise de football (FBF), Anjorin Moucharafou, l’équipe nationale féminine n’est pas encore compétitive. « Je comprends leur amertume, c’est vrai. Mais vous savez, quand on gère une affaire d’Etat, on évite de mettre le sentiment. Le chef de l’Etat a répété : ‘’Je veux imposer le label du Bénin dans le football’’. Je comprends les filles. Je leur ai parlé, elles ont compris. Et on leur a dit que rendez-vous est pris pour la prochaine fois », a expliqué le président de la FBF.

Pourtant, sous la supervision du directeur technique Moise Ekoé, et de l’entraineur Richard Bio, les Ecureuils dames ont fait sensation lors des préparatifs de cette compétition. En effet, Colombe Ahizikè et ses camarades ont taillé en morceaux (10-1) Ifè Queens du Nigéria, le samedi 20 janvier 20018, au Stade René Pleven d’Akpakpa, avant de corriger (3-0) Houng Potentiel FC d’Ibadan, le mercredi 7 février 2018, sur le même Stade d’Akpakpa.

A présent, avec le désistement des Ecureuils dames, chaque joueuse retourne dans son club avec un amer goût d’inachevé, en attendant le démarrage du prochain championnat prévu pour le 5 mars 2018.

La poule B dans laquelle devait évoluer le Bénin regroupe désormais trois sélections : Nigéria, Sénégal et Togo.

Les différentes poules

Poule A

1-Côte d’Ivoire

2-Ghana

3-Burkina Faso

4-Niger

Poule B

1-Nigéria

2-Sénégal

3-Togo

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte