Football

Jacques Anouma révèle : « Henri Michel aimait la vie peut-être un peu trop »

« Je préfère retenir le côté positif de l’homme qui nous a conduits pour la première fois à un Mondial »
« Je suis assez triste »
L'ex-président de la Fédération ivoirienne de football, Jacques Anouma

Affligé par le décès de l’ex-sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire, Henri Michel, l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Jacques Anouma, sous lequel le technicien français avait travaillé, a rendu hommage au disparu.

La disparition de l’ancien sélectionneur des Eléphants, Henri Michel, afflige les sportifs particulièrement ceux de la Côte d’Ivoire où le technicien français a travaillé de 2004 à 2006 sous le mandat de Jacques Anouma. Dans un entretien accordé au confrère Fernand Dedeh, l’ex-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a rendu hommage au regretté Henri Michel.

Lire aussi cet article : Henri Michel, l'ex-sélectionneur des Eléphants est décédé

Jacques Anouma a dit comment Henri Michel est arrivé à la tête des Eléphants de Côte d’Ivoire. « Les gens de notre génération l’ont connu effectivement au FC Nantes comme quelqu’un de brillant. Ensuite en équipe nationale de France. Nous l’avons connu aussi comme entraineur de l’équipe de France, du Paris Saint Germain, du Cameroun. C’est tout ça qui a fait qu’au moment où je cherchais un entraineur pour affronter le grand pari qui était la qualification pour la première fois de la Côte d’Ivoire à un Mondial, j’ai pensé à lui. Je me suis dit que ce monsieur avait quelque chose en lien avec la Coupe du monde. Donc, ça s’est passé très facilement et il a accepté tout de suite de faire ce projet avec nous », a-t-il confié.

« Je préfère retenir le côté positif de l’homme qui nous a conduits pour la première fois à un Mondial »

Et l’ex-président de la FIF de parler de la collaboration avec l’ancien sélectionneur. « Et la collaboration s’est très bien passée. Je retiens vraiment de l’homme que c’est quelqu’un d’humble. Henri était d’une grande humilité qui savait reconnaitre ses erreurs qui nous a facilité la tâche pour que nous arrivions à ce niveau-là. Donc je préfère retenir le côté positif de l’homme qui nous a conduits pour la première fois à un Mondial. Ce pari-là, nous l’avons fait ensemble et je ne peux pas dissocier Henri Michel de cette qualification historique de la Côte d’Ivoire. Donc il restera pour moi l’homme qui a permis à la Côte d’Ivoire de participer pour la première fois à un Mondial. Je suis assez triste. Je voudrais profiter de l’occasion et adresser à sa famille et à tous ses proches mes condoléances les plus attristées ».

« Ça été une douloureuse séparation »

Jacques Anouma a également parlé du départ d’Henri Michel de la tête de la sélection. Une séparation qu’il a qualifiée de douloureuse. « Ça été une séparation assez douloureuse parce qu’elle s’est faite pratiquement dans les vestiaires. Henri Michel nous a mis devant le fait accompli. Il fallait qu’on réagisse. Il avait pris le devant pour préparer sa sortie. Ça été un très mauvais épisode dans notre relation, que je ne cherche même pas à retenir parce qu’elle a terni un peu la bonne relation que nous avons eue en cette période. C’est quelqu’un de bien, c’est ce qu’il faut retenir. C’est quelqu’un de bien, qui acceptait les critiques. Vous avez bien vu qu’à la Can comme au Mondial, il a accepté qu’on puisse mettre à côté de lui un entraineur comme Gérard Gili. Beaucoup d’entraineurs n’auraient pas accepté, mais il a accepté qu’on renforce l’équipe. Et il a pratiquement laissé Gérard faire le travail. Et lui, il était devenu un peu le manager de cette équipe. Je retiens de lui son humilité et sa bonne humeur. C’est quelqu’un qui aimait la vie peut-être un peu trop. Mais il aimait la vie ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte