Abidjan

Mami-Can 2018 : Gnamaka Eric gâte la jeunesse de Marcory à travers un tournoi de football

« Nous voulons donner le pouvoir à la jeunesse »
Le parrain Gnamaka Dogbo Eric remet une enveloppe au capitaine de l'équipe victorieuse

Le tournoi de football dénommé Marcory mini Coupe d’Afrique des nations (Mami-Can 2018) parrainé par le président du Forum de la société civile africaine (FSA), Gnamaka Dogbo Eric, candidat déclaré aux prochaines élections municipales à Marcory, a connu son apothéose, le samedi 28 juillet 2018, au Stade Amagou Victor d’Aliodan, avec le sacre la sélection camerounaise qui a battu (5-4) la Côte d’Ivoire aux tirs au but.

La deuxième édition du tournoi de football dénommé Marcory mini Coupe d’Afrique des nations (Mami-Can 2018) a connu son épilogue, le samedi 28 juillet 2018, à Aliodan avec le sacre de la sélection camerounaise face à la Côte d’Ivoire. Ces deux équipes qui n’ont pu se départager au cours du temps règlementaire (0-0) ont eu recours à l’épreuve fatidique des tirs au but. Dans cet exercice, les ‘’Camerounais’’ se sont montrés plus adroits que les Ivoiriens en réussissant tous les 5 tirs contre 4.

A travers cette seconde édition de Mami-Can, le parrain Gnamaka Dogbo Eric, a réussi une grande mobilisation de la jeunesse de Marcory. «Après la caravane de consultation ophtalmologique de 75 millions de francs cfa que nous avons subventionnée pour les populations de Marcory, vous constatez que nous venons d’assister à la finale du tournoi de football dénommé Marcory mini Coupe d’Afrique des nations, là où nous venons de déposer la somme de 4 millions de francs cfa. Pour nous, nous sommes au sein de la population. Ce tournoi permettra que Marcory ait un club de football. Voici l’objectif premier de ce tournoi que je voulais saluer. Omar Ben Salah, Aka Kouamé Basile, Gnakala Yaci, Aloka Sahouré, tous ces anciens du football que vous avez vus qui sont sur ce terrain, ont compris cette vision et l’ont épousée. Nous voulons donner le pouvoir à la jeunesse. C’est aussi le début du changement. Le changement, c’est à Marcory. Je voulais remercier toute mon équipe, le comité d’organisation et tous ceux qui ont apporté quelque chose pour que ce tournoi soit une parfaite réussite, surtout l’éternel Dieu Tout Puissant, notre Seigneur. », a dit le parrain Gnamaka Eric au terme de la finale.

Toutes les 16 équipes ayant pris part à cette compétition ont été récompensées. Le Cameroun vainqueur du trophée a reçu un trophée de 150 000 francs, 10 bons de permis de conduire de 850 000 francs cfa, un ballon de 14 300 francs cfa, un jeu de maillots de 100 000 francs cfa et une enveloppe de 250 000 francs cfa. Quant à la Côte d’Ivoire, finaliste malheureuse, elle a reçu un trophée de 75 000 francs cfa, 5 bons de permis de conduire de 425 000 francs cfa, un ballon de 14 300 francs cfa, un jeu de maillots de 100 000 francs cfa et une enveloppe de 100 000 francs cfa. L’équipe fair-play a reçu un trophée et une enveloppe. Les 14 autres équipes se sont reparti la somme de 4 000 000 francs cfa.

Pour rappel, l’organisation de ce tournoi qui a débuté le dimanche 8 juillet 2018, a coûté la bagatelle de 8 000 000 francs cfa. Le jeu en valait la chandelle puisque Gnamaka Dogbo Eric place la jeunesse au cœur de son programme. D’ailleurs à travers ce tournoi, il entend bâtir une équipe digne de ce nom, capable de défendre les couleurs de la commune de Marcory dans le championnat national de Côte d’Ivoire.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte