Infrastructures sportives/ Construction du Stade Olympique d’Ébimpé : La Chine avance, la Côte d'Ivoire à la traîne

Danho Paulin (ministre) au Bnetd : '' Je veux un chronogramme...''

Les travaux de construction du stade Olympique d'Ébimpé avancent. Du moins en ce qui concerne la partie chinoise. Et même ''très vite et très bien'', selon le ministre des Sports, Danho Paulin qui était en visite sur le site, le jeudi 23 août 2018. Une visite pour voir de lui-même l'état d'avancement des travaux, avant le départ du président de la République, Alassane Ouattara, en visite de travail en Chine. Puisque le stade Olympique, don du pays de l'Empire du milieu, sera au centre des échanges lors de cette visite.

Et c'est parce que Danho Paulin a fait le constat que ''la partie chinoise travaille bien et très vite'', qu'il s'est dit ''rassuré qu'elle tiendra son délai de livraison qui se situe entre octobre et décembre 2019''. Le premier responsable du sport en Côte d'Ivoire a donc félicité et encouragé les travailleurs. D'ailleurs, la partie chinoise a invité les autorités ivoiriennes à se rendre très prochainement dans leur pays pour valider le choix des matériaux de finition.

A relire: CAN 2021 : Sory Diabaté (FIF) explique ce que les émissaires de la CAF sont venus faire en Côte d’Ivoire

Cette visite du ministre a montré que les gros œuvres du stade, notamment les pilonnes et les tribunes sont achevés. Selon la responsable du Bnetd (Bureau National d’Études Techniques et de Développement) , Diomandé Affissata, Chef de mission sur le chantier, cela représente 43 % des travaux exécutés. Mais elle a assuré que cette édifice qui va occuper une superficie de 20 hectares de la cité olympique et accueillera des matches de la Can 2021, finira dans le temps. Car les trois niveaux de gradin de 60 mille places sont achevés. Le rez de chaussée abritera le restaurant, la salle des sponsors, les magasins, les vestiaires,...Le deuxième niveau sera réservé aux supporteurs, tandis que les niveaux 2 et 3 abriteront respectivement les tribunes présidentielle et Vip. La partie chinoise a aussi prévu la construction d'un parking de 1400 places.

Avec cette belle embellie, le ministre des sports et surtout les amoureux du ballon rond devraient avoir le cœur léger puisque le rêve d'un stade de cette envergure devient une réalité. Mais l partie ivoirienne ne semble pas s'être alignée sur la cadence de travail des Chinois. C'est cela la préoccupation de ces derniers qui l'ont fait savoir à Danho Paulin, récemment, lors d'une audience. Ces préoccupations, selon le ministre, ont pour nom le drainage, l’électricité, la voie principale (2x2 voies), la ligne internet, l'assainissement et l'aménagement de la plate-forme, sans oublier le parking de 10 mille places. Malheureusement, ces travaux qui reviennent à la Côte d'Ivoire traînent. Et si l'on ne met pas un coup d'accélérateur, cela pourrait avoir une incidence sur la date de la remise des travaux dans le temps.

C'est pourquoi Danho Paulain, qui avait à ses côtés son directeur de cabinet, Alla Yao et quelques directeurs généraux et centraux, a instruit le Bnetd ''à produire un chronogramme pour la réalisation de ses travaux afin qu'il coïncide avec celui de la partie chinoise''. Pour ce faire, il entend faire en sorte que ''les entreprises ivoiriennes soient payées dans le délai pour ne pas qu'il y ait de lenteur dans l'exécution'', a promis le ministre. Aussi se propose-t-il, pour le suivi de ces travaux, de mettre en place un comité qui va se retrouver chaque mois. Pour conclure, Danho Paulin s'est voulu rassurant à l'égard de la Chine : ''Vous êtes venus nous offrir un joyau. Nous serons à vos côtés pour vous accompagner. N'hésitez pas à nous contacter.''

 

Guillaume AHOUTOU

 

Guillaume Ahoutou

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte