Football/Assurance des joueurs de la Ligue 1 : Des éclairages qui s'imposaient


La Ligue 1 dispose-t-elle d'une assurance qui couvre ses acteurs-joueurs ? Le cabinet de courtage d'assurance qui s'occupe de cela vient d'éclairer la lanterne de tous ceux qui sont préoccupés par cette question. Assureurs-conseils-service (Acs), le cabinet en question, à travers un courrier adressé au vice-président de la Fédération ivoirienne de football (Fif), indique que « le risque responsabilité civile association sportive est régulièrement assuré depuis 2017 à ce jour », en mentionnant le nom de la maison d'assurance. Assurance-conseils-service a cru devoir faire une telle sortie parce que apprend-on dans le courrier, elle a été contactée par un dirigeant de l'Asec Mimosas, en l'occurrence Francis Ouégnin, pour savoir si la police responsabilité civile sportive a été assurée par la Fif.

C'est un secret de polichinelle que de dire que le président du Conseil d'administration de l'Asec Mimosas ne croit pas que les joueurs de la Ligue 1 soient couverts par une assurance. Lors de l'assemblée générale du club jaune-noir, dimanche 26 août 2018, Me Roger Ouégnin est allé jusqu'à dénoncer l'intermédiation avec le courtage exercé par Assurance-conseil-service. Pour lui, la Fédération doit directement prendre une police d'assurance, payer auprès de la maison d'assurance pour toute la saison, sans garder l'argent dans ses caisses et attendre qu'une maison de courtage lui présente des factures. Dubitatif donc, le patron mimos a mis en mission son aîné de collaborateur pour sonder la maison de courtage.

Celle-ci, non sans s'indigner de la suspicion qu'on fait peser sur elle quant à la couverture effective du risque, confirme dans ledit courrier que « ce risque est couvert pour la période du 01/01/18 au 31/12/18 et promet de transmettre à la Fif « une attestation d'assurance pour servir et valoir ce que de droit ». Acs, qui souhaite être en dehors du conflit qui oppose les clubs regroupés au sein du Gx au Comité exécutif de la Fif sur certaines questions, dont l'assurance des athlètes, fait donc des éclairages qui s'imposaient. Le Gx avait posé la question de l'assurance comme l'une des conditions pour démarrer le championnat. Est-il satisfait après cette sortie d'Acs, dont le courrier a été destiné aussi à Me Roger Ouégnin en tant qu'ampliataire ?

 

                                                                                                       Litié BOAGNON

Litié Boagnon

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte