JO de la jeunesse en 2022: Le Cio choisit pour le Sénégal


Le Comité international olympique (Cio) a désigné le Sénégal pour organiser les Jeux olympiques de la jeunesse (Joj) en 2022.

À PyeongChang en février dernier, la Session du Cio avait décidé à l'unanimité que l'édition 2022 des Jeux Olympiques de la Jeunesse serait attribuée au continent africain. Réunis vendredi 07 septembre 2018, les membres de la commission exécutive du Cio, ont préféré la candidature sénégalaise à celles du Botswana, Nigeria et Tunisie. Ils estiment que le Sénégal a « le projet le plus solide ».

Le Sénégal pays sera donc le premier en Afrique à accueillir une manifestation olympique, si le choix porté sur sa candidature est confirmé lors de la réunion du Comité international olympique, les 8 et 9 octobre 2018 à Buenos Aires, en Argentine. La candidature sénégalaise est organisée autour de trois sites : la capitale, Dakar, la nouvelle ville de Diamniadio et la ville côtière de Saly. Le projet du Sénégal s'inscrit dans la stratégie de développement globale du pays, notamment le "Plan Sénégal Émergent" mis en place par le gouvernement en vue d'entreprendre de grands changements sur le plan économique et d'améliorer les infrastructures, lit-on sur le communiqué du Cio.

«C'est au tour de l'Afrique », a estimé le président du Cio Thomas Bach dans le communiqué. Il a indiqué que l'Afrique est «la terre natale de tant et tant de grands athlètes olympiques ». « L'Afrique est un continent peuplé de jeunes. C'est pourquoi nous voulons amener les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2022 en Afrique et au Sénégal. Ce pays d'Afrique de l'ouest propose un projet reposant sur une forte ambition pour la jeunesse et le sport. Les opportunités y sont nombreuses et nous nous efforcerons de livrer ensemble, dans le cadre d'un étroit partenariat, des Jeux de la Jeunesse visionnaires, responsables et exaltants », a souligné le président du Cio.

Pour le président du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss), Mamadou Diagna Ndiaye cette recommandation du Cio est « bien pour le Sénégal et bien pour la jeunesse du monde. C’est aussi une satisfaction pour l’Afrique et c’est une façon de valoriser nos infrastructures et de monter que l’Afrique est capable d’organiser de grands événements », a confié le dirigeant à Rfi. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2022 en Afrique entreront dans l'histoire comme étant le premier événement olympique sur le continent. «Grâce au pouvoir rassembleur des Jeux, le Cio est heureux de pouvoir compter sur les quatre parties qui toutes ont accepté de se ranger à la décision du io et promis leur total soutien à l'hôte choisi », a indiqué le communiqué.

A.CAMARA

Alphonse Camara

|

  • SOURCE: L'inter
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte