Côte d'Ivoire

Africa Sports d’Abidjan : Voici l’ordonnance de justice qui donne le pouvoir à Me Cheickna Sylla


Une vue de la Grosse

Le mercredi 5 septembre 2018, la Juridiction Présidentielle du Tribunal de Première Instance d’Abidjan-Plateau a rendu l’ordonnance de référé N° 4163/2018 qui donne le pouvoir à Me Cheickna Sylla d’entreprendre des réformes à l’Africa Sports d’Abidjan, conformément aux textes en vigueur. La plus significative de ces réformes est bien entendu la création d’une société de gestion devant permettre au club de sortir des sentiers battus pour emprunter la voie de la professionnalisation.

L’ordonnance de référé N°4163/2018 rendue, le mercredi 5 septembre 2018, par la Juridiction Présidentielle du Tribunal de Première Instance d’Abidjan est un véritable requiem pour l’amateurisme ambiant de l’Africa Sports d’Abidjan et également un hymne pour la professionnalisation du club aux couleurs flamboyant.

Lire aussi cet article : Le pouvoir bientôt arraché à Alexis Vagba et remis à Me Cheickna Sylla

En fait, la quintessence de cette ordonnance est la désignation de Me Cheickna Sylla, « à l’effet d’entreprendre les réformes à l’Africa Sports d’Abidjan conformément aux textes en vigueur. ». Ces réformes concernent essentiellement la mise en place d’une société de gestion qui sera gérée par des investisseurs étrangers.

La justice ivoirienne demande à Me Cheickna Sylla de se référer à elle s’il a des difficultés, non sans lui indiquer la voie à suivre en cas d’entrave. «…Le Président de la République de Côte d’Ivoire mande et ordonne à tous Huissiers de Justice, à ce requis, de pourvoir à l’exécution du présent jugement, aux Procureurs Généraux et aux Procureurs de la République près les Tribunaux de Première Instance d’y tenir la main, à tous Commandements et officiers de la force publique de prêter main forte lorsqu’ils en seront légalement requis… », peut-on lire dans ladite ordonnance.

Selon une source proche du dossier, cette décision a été signifiée, le lundi 10 septembre 2018, à Me Cheickna Sylla. Il a deux mois pour mettre en place la société de gestion qui va sortir l’Africa Sports d’Abidjan du gouffre.

« DES MOTIFS

En la forme

Considérant à la FIF, L’Association sportive ou association-support dénommée AFRICA SPORTS D’ABIDJAN n’a pas été assignée à sa personne ; Il sied donc de statuer contradictoirement à l’égard de la première et par défaut à l’égard de la seconde,

Par ailleurs l’action des demandeurs est recevable pour avoir été initiée conformément à la loi ;

Au fond

Il est acquis au débat, comme résultant des pièces produites au dossier notamment de la loi n° 2014-856 du 22 décembre 2014 relative au sport qu’obligation est faite aux associations sportives de créer des sociétés sportives déterminées conformément à la législation applicable aux sociétés commerciales à objectif sportif afin de rendre professionnel le sport en général et le football en particulier.

Or, depuis lors, l’AFRICA SPORTS D’ABIDJAN qui s’était obligé à se conformer aux dispositions ci-dessus ne l’a pas encore fait, en raison de dissensions internes ;

C’est donc à bon droit que pour sauvegarder les intérêts dudit club, les demandeurs ont sollicité la désignation d’un notaire en vue d’entreprendre les réformes dans ce sens ;

Il sied de faire droit à leur demande en désignant pour y procéder Maître CHEICKNA SYLLA, demeurant à Abidjan Plateau, Avenue HOUDAILLE, Résidence KISSIMALLAH, 01 BP 3733 Abidjan 01, Tél : 20 32 34 22 / 20 33 30 61, Fax : 20 22 95 31 ;

Sur les dépens

Succombant à la présente action, L’Association sportive ou association-support dénommée AFRICA SPORTS D’ABIDJAN doit supporter les dépens

Par ces motifs :

Statuant publiquement, contradictoirement en matière de référé et en premier ressort ;

Déclarons le comité des Membres Associés Mobilisés d’Abidjan Sud dit COMAMAS, KONAN Adolphe et L’AFRICA SOCIOS CLUB recevable en leur action ;

Les y disons bien fondés ;

Désignons Maître CHEICKNA SYLLA, demeurant à Abidjan Plateau, Avenue HOUDAILLE, Résidence KISSIMALLAH, 01 BP 3733 Abidjan 01, Tél : 20 32 34 22 / 20 33 30 61, Fax : 20 22 95 31, à l’effet d’entreprendre les réformes à l’AFRICA SPORTS D’ABIDJAN conformément aux textes en vigueur ;

Disons qu’il nous en sera référé en cas de difficulté ;

Mettons les dépens à la charge de l’association sportive ou association support dénommée l’AFRICA SPORTS D’ABIDJAN »

A lire le mardi 11 septembre 2018: Comment le Comamas et l'Africa Socios club ont gagné la bataille de la professionnalisation du club

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte