Côte d’Ivoire

Africa Sports d’Abidjan/ Le pouvoir à Me Cheickna Sylla : Comment les supporters ''ont monté'' le coup

Adolphe Konan (Comamas) : « Nous assistons progressivement à la mort de notre club »
« Nous avons pris nos responsabilités conformément aux textes »
Le bouillant Adolphe Konan, président du Comamas

Las d’attendre indéfiniment la professionnalisation de leur club, les supporters regroupés au sein du Comité des Membres associés mobilisés d’Abidjan Sud (Comamas) dirigé par Adolphe Konan et l’Africa Socios club de Moh Emmanuel ont fait assigner l’association sportive ou association support dénommée Africa Sports d’Abidjan par-devant la juridiction des référés de céans, pour obtenir la nomination d’un notaire à l’effet d’entreprendre des réformes au sein dudit club.

Emmanuel Moh, ancien joueur de l’Africa Sports et Adolphe Konan, un supporter connu pour son amour tyrannique pour ce club, sont aux anges depuis le mercredi 5 septembre 2018, date à laquelle le Tribunal de Première Instance d’Abidjan a donné une suite favorable à leur requête de voir la nomination d’un notaire à l’effet d’entreprendre des réformes chez les Vert et Rouge.

Lire aussi cet article : Voici l'ordonnance de justice qui donne le pouvoir à Me Cheickna Sylla

Tout a commencé le mois dernier. Par exploit du jeudi 2 août 2018, le Comité des Membres associés mobilisés d’Abidjan Sud (Comamas) dirigé par le bouillant Adolphe Konan, et l’Africa Socios club de l’ex-gloire Moh Emmanuel, ont fait assigner l’association sportive ou association support dénommée Africa Sports d’Abidjan par-devant la juridiction des référés de céans, pour obtenir la nomination d’un notaire à l’effet d’entreprendre des réformes au sein du club.

Ces réformes portent notamment sur la mise en harmonie des statuts actuels de l’association support avec les statuts de types des associations sportives, la constitution de la société de gestion ou société sportive de l’association support Africa Sports d’Abidjan, l’organisation d’une assemblée générale constitutive de la société en formation et recevoir les déclarations notariées de souscription et versement, l’immatriculation de la société de gestion au registre de commerce et du crédit mobilier, etc…

Dans la forme comme dans le fond, les juges ont estimé que leur action est fondée. C’est pourquoi « statuant publiquement, contradictoirement en matière de référé et en premier ressort », ils ont déclaré le Comité des Membres associés mobilisés d’Abidjan Sud et l’Africa Socios club recevable en leur action, avant de désigner Maître Cheickna Sylla pour entreprendre lesdites réformes. Le premier notaire de Côte d’Ivoire a un délai de 2 mois pour la création de la société de gestion qui sera gérée par des investisseurs étrangers.

Munie de la décision de justice, Adolphe Konan qui continue de jubiler a expliqué pourquoi il a mené cette action qu’il qualifie d’ailleurs de salutaire. « Alexis Vagba est en fin de mandat alors que la société de gestion que nous allons mettre bientôt en place faisait partie de sa feuille de route. Et depuis 4 ans, il n’a rien fait et il ne respecte pas les supporters. Depuis 2016, nous avons commencé à l’interpeller pour qu’il respecte la feuille de route, ce pourquoi nous l’avons élu, le samedi 25 janvier 2014. En principe, après son élection, il devait créer la société de gestion, en août de la même année. Malheureusement, il ne l’a pas fait. Et quand on l’interpelle, il n’écoute pas, il ne répond pas. Nous assistons progressivement à la mort de notre club. Il change les entraineurs comme il change de chemises. Il n’a aucune vision et le club est en train de foncer droit dans le mur. Ce n’est pas pour cela que nous l’avons élu. Aucune organisation autour du club. Ce n’est pas professionnel. Au moment où l’Asec Mimosas, notre rival, cherche à construire son deuxième stade (Gboro Gbata), c’est maintenant que nous retournons au Complexe sportif de la Sotra. Et on est fier ! Voyez le recrutement qui a été fait cette saison. Une véritable catastrophe. Vraiment, il fallait faire quelque chose et nous avons pris nos responsabilités conformément aux textes »

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte