Côte d’Ivoire

Africa Sports d’Abidjan : Alexis Vagba chasse l’entraineur Désiré Kouadio Allah


17/09/2018
Africa Sports d’Abidjan : Alexis Vagba chasse l’entraineur Désiré Kouadio Allah
L'entraîneur Désiré Kouadio Allah a été remercié pour mauvais résultats

L’entraineur Désiré Kouadio Allah (DKA) n’aura passé que quelques semaines à la tête de l’encadrement technique de l’Africa Sports d’Abidjan. Linfodrome a appris qu’il a été chassé comme un malpropre, le lundi 17 septembre 2018, par le président du Bureau Exécutif du club, Alexis Vagba, qui l’a remplacé par Almamy Diaby, une précédente victime du même système.

Désiré Kouadio Allah n’est plus l’entraineur de l’Africa Sports d’Abidjan. Linfodrome vient d’apprendre qu’il a été chassé, le lundi 17 septembre 2018, lors d’une réunion d’urgence du Bureau Exécutif du club. La raison est facile à deviner.

Lire aussi cet article : Konan Adolphe fait fuir le chargé de sécurité de Vagba Alexis à Marcory

L’Africa Sports d’Abidjan va très mal. C’est un secret de polichinelle. Les résultats des Aiglons en ce début de championnat ont fini de convaincre plus d’un sur la mauvaise politique des dirigeants actuels. Après la défaite (2-0), lors de la journée inaugurale contre l’USC Bassam, les Vert et Rouge ont été humiliés (4-0), le samedi 15 septembre 2018, par le Lys de Sassandra, une formation montée en première division, cette saison.

Malheureusement, c’est le pauvre technicien Désiré Kouadio Allah qui en paie le prix fort comme tous les techniciens qui se sont succédés ces dernières années à la tête de l’encadrement technique de l’Africa Sports d’Abidjan. Rentré de la Suisse pour enseigner sa science, il a disputé seulement deux matches de championnat.

En 2017, pour valider son diplôme, il a fait son stage sous Basile Aka Kouamé alors que ce dernier était encore entraineur de l’Africa Sports d’Abidjan. En 2019, il revient pour postuler et son dossier est retenu et validé par Tchétché Aimé.

A trois semaines du début de la Ligue 1 (2018-2019), il quitte la Suisse et débarque à Abidjan où il fait des recrutements dare-dare. Il privilégie les jeunes qui n’ont, pour la plupart aucune expérience, au détriment des anciens du club. Résultat, deux matches, deux défaites, six buts encaissés, zéro marqué.

Joint au téléphone pour en savoir davantage sur le limogeage de Désiré Kouadio Allah, Antoine Bahi, vice-président du Bureau Exécutif, absent de la réunion au cours de laquelle le technicien ivoirien a été viré, a dit que « ça vaut le coup. Si on le fait, il n’y a pas de souci. Je n’étais pas à la réunion, mais c’est aussi mon souhait. Je suis d’accord avec eux. Les résultats sont bizarres. »

Quel est ce club bouffeur d’entraineurs qui aura réussi la prouesse de chasser plusieurs entraineurs en l’espace de 4 ans, le temps du mandat de Vagba Alexis ?

La côte d’alerte est vraiment atteinte. Il faut vite réagir. La descente aux enfers n’est pas loin. Nous y reviendrons.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2