Africa Sports d’Abidjan : Un grand danger guette le club


L'Africa Sports d'Abidjan court un véritable danger qui doit interpeller tous les supporters et sympathisants du club

En présentant une formation « new-look », le samedi 9 mars 2019, à l’occasion de la 20ème journée de la ligue 1 contre la SOA, l’Africa Sports d’Abidjan a étonné tous les sportifs et touché le fond de la cale. Les dirigeants vont-ils continuer sur cette lancée, en prenant le risque de terminer la saison avec cette équipe sortie de nulle part ?

Bien qu’ayant enregistré le nul (2-2), le samedi 9 mars 2019, lors de la 20ème journée de la ligue 1 contre la Société omnisport de l’armée (SOA), l’Africa Sports d’Abidjan a perdu ce match par pénalité. Car aucun des joueurs alignés par la formation vert et rouge n’était licencié dans ce club. Les joueurs licenciés étant restés à Abidjan, suite au mouvement de grève entamé le vendredi 8 mars 2019, pour réclamer le paiement de leur salaire du mois de février et leur prime de match.

Lire aussi cet article : Africa Sports d'Abidjan : Des joueurs ramassés dans des centres de formation pour éviter le forfait devant la SOA

Pour éviter le forfait avec ses conséquences (ajout de 5 buts au nombre de buts encaissés et paiement d’une amende de 300 000 francs cfa), les dirigeants ont préféré perdre le match sur tapis vert, en prenant la décision d’aligner des joueurs qui ne sont pas connus dans leur fichier. Mais la question que tout le monde se pose est de savoir ce qui va désormais se passer pour les rencontres futures de l’Africa Sports d’Abidjan puisque la saison n’est pas encore terminée. Les dirigeants vont-ils prendre le risque de poursuivre l’aventure avec les joueurs des centres de formation qui n’ont aucune licence, donc continuer de perdre les matches sur tapis vert ou faire appel aux joueurs qualifiés pour disputer les rencontres ?

Une chose est certaine, une crise de confiance s’est désoramis installée entre les dirigeants et les joueurs depuis l’éclatement de cette affaire. Un véritable danger pour le club aux couleurs flamboyantes dont l’image est plus que jamais souillée sous Alexis Vagba. Tous les amoureux de l’Africa Sports d’Abidjan devraient se lever comme un seul homme pour arrêter l’hémorragie et appliquer une thérapie de choc pendant qu’il est encore temps. Sinon, la descente aux enfers n’est pas loin.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte