Challenge AFI-CIE : La mise passe à 800 000 francs cfa


Le président de l'AFI, Cyril Domoraud, est fier du partenariat avec la CIE

Le Challenge AFI-CIE du joueur mois est entré dans sa 5ème saison et fait le bonheur du footballeur ivoirien. L’enveloppe du vainqueur est désormais passée à 800 000 francs et suscite beaucoup de convoitises. Tant mieux ! La Ligue 1 est la vraie gagnante.

Le Challenge du meilleur joueur du mois est un baromètre de performance mensuel qui, depuis cinq saisons, cristallise l’attention du public sportif et décuple l’ardeur des joueurs. C’est un précieux supplément de motivation, un incubateur d’excellence que la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) contribue grandement à promouvoir aux côtés de l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI).

Cette prime mensuelle instaurée pour récompenser les mérites des footballeurs est une véritable bouffée d’oxygène qui pousse le joueur de la Ligue 1 à se surpasser, dans l’espoir d’être l’heureux élu du mois. Avec une enveloppe de 300 000 francs cfa et un chèque de 100 000 francs cfa au départ, en 2015, la prime de ce Challenge a connu une hausse significative au fil des saisons. Fixée à 700 000 francs cfa, la saison écoulée, elle est passée aujourd’hui à 800 000 francs cfa, en plus du trophée récompensant le vainqueur.

A travers cette augmentation de la cagnotte, l’idée de la CIE est d’encourager les joueurs les plus méritants de la Ligue 1 et créer une saine émulation chez les athlètes en les poussant à persévérer dans le travail bien fait et à rechercher l’excellence.

Le Challenge AFI-CIE constitue également un espace médiatique pour promouvoir les plus méritants qui aspirent monnayer leurs talents dans les championnats les plus huppés, tant au niveau du continent que hors de l’Afrique. Rien qu’en pensant à l’enveloppe qui est largement au-delà de la rémunération mensuelle des joueurs, ceux-ci donnent le meilleur d’eux-mêmes dans l’espoir de ‘’séduire’’ le jury composé de journalistes, consultants sportifs et de techniciens. Toute chose qui relève le niveau de la Ligue 1 et lui donne plus d’attrait.

Et le Challenge AFI-CIE a ceci de particulier que tous les lauréats, sinon la plupart voient leur carrière prendre une autre dimension : la voie du professionnalisme. Quelques exemples suffisent pour mettre en lumière toute la crédibilité dudit Challenge. Aristide Bancé (Asec Mimosas puis Al Masry), Bayo Vakoun (Stade d’Abidjan puis Celtic Glasgow), Hervé Koffi (Asec Mimosas puis Lille), Toguy Mel William (Sporting Club de Gagnoa puis KV Malines), le double lauréat de la saison actuelle, Zoumana KONE, Ex- sociétaire du racing club d’Abidjan qui évolue depuis le mercato hivernal 2018 au NIORT Football Club de France.

La CIE, principale partenaire de l’AFI ne regrette vraiment pas d’avoir associé son image à ce Challenge. Son secrétaire général, Emmanuel Kouadio, ne dira pas le contraire. « Avec l’AFI, rappelle-t-il, nous prônons l’excellence. L’excellence passe par le désir de bien faire et l’acharnement au travail. C’est ce qui fait la force des joueurs comme Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ; à eux deux, ils ont établi des dizaines de records dans l’histoire du football. »

Excellence, le mot est lâché. Et il est très prisé à la Compagnie ivoirienne d’électricité. N’est-ce pas l’excellence que vise la CIE, à travers toutes les innovations pour satisfaire la clientèle de plus en plus nombreuse et exigeante ? Mue par le goût de l’excellence, la CIE s’investit pleinement avec l’AFI pour booster l’animation de la Ligue1 ivoirienne. Avoir un tel partenaire à ses côtés donne le courage et la force nécessaire de se mettre en permanence au service du football ivoirien. L’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) est tout heureuse de voir le partenariat avec la CIE se prolonger. Un mariage scellé depuis 2015 et qui fait le bonheur du football ivoirien.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte