Crise à l’Africa Sports d’Abidjan : La FIF reporte le match des Aiglons contre l’ASC Bouaké


En raison de la grave crise que traverse l'Africa Sports d'Abidjan, son match contre l'ASC Bouaké a été reporté

Le match Africa Sports d’Abidjan-ASC Bouaké comptant pour les 16èmes de finale de la Coupe nationale prévue le dimanche 17 mars 2019, au Stade Robert Champroux de Marcory a été reporté à une date ultérieure en raison de la grave crise que traverse le club vert et rouge.

Le match Africa Sports d’Abidjan-Association sportive des clubs de Bouaké (ASC Bouaké) comptant pour les 16èmes de finale de la Coupe nationale a été reporté à ultérieure, selon la note de la Fédération ivoirienne de football (FIF) reçue dans la soirée de ce vendredi 15 mars 2019. « En raison de la crise qui secoue actuellement l'Africa Sports, le match Africa Sports //ASC Bouaké comptant pour les 1/16è de finale de la Coupe Nationale est reporté à une date ultérieure. »

Lire aussi cet article : Africa Sports d'Abidjan : 27 joueurs ont repris les entraînements avec l'entraîneur Almamy Diaby

L’Africa Sports d’Abidjan devrait recevoir, selon le programme initial, la formation de Bouaké, le dimanche 17 mars 2019, à 18h00 au Stade Robert Champroux de Marcory.

La raison évoquée par la FIF pour le report de cette opposition montre bien que l’instance fédérale s’est désormais saisie du dossier.

Lire aussi cet article : Africa Sports d'Abidjan : Un grand danger guette le club

Pour rappel, le club vert et rouge est secoué par une énième crise, consécutive à la gestion du président du Bureau Exécutif, Vagba Kabahio Alexis. La majorité des membres dudit bureau lui reprochent sa gestion « opaque » des affaires du club. La crise a pris une autre tournure avec la grève des joueurs qui ont posé comme conditions le paiement de leur salaire du mois de février et une prime de victoire, avant d’effectuer le déplacement à Yamoussoukro, pour affronter la Société omnisport de l’armée (SOA) dans le cadre de la 20ème journée de la Ligue 1.

Leurs revendications n’ayant pas été satisfaites, les joueurs ont brillé par leur absence à Yamoussoukro, le samedi 9 mars 2019. Et pour éviter le forfait et ses conséquences, le président Alexis Vagba a dû faire appel à des joueurs issus de centres de formation qui n’ont aucune licence du club. En fin de compte, l’Africa Sports d’Abidjan a perdu le match par pénalité. Depuis cet épisode, les joueurs ont tourné le dos à Alexis Vagba et se sont rangés derrière le vice-président Antoine Bahi qui se présente comme le nouveau président du club.

Isolé et abandonné à son sort, Alexis Vagba n’a plus une grande marge de manœuvre. Ses seules armes restent indubitablement les licences des joueurs qu’il a jalousement gardées, comme l’a fait son prédécesseur Koné Cheick Oumar dans le bras de fer engagé contre le même Vagba. Ironie du sort, Alexis Vagba, se retrouve aujourd’hui dans la posture de Koné Cheick Oumar.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte