Crise à l’Africa Sports d’Abidjan/ Affaire « faux » chèque : Saki Gutembert enfonce Alexis Vagba

« Il a usé de supercherie en introduisant dans son dossier de candidature un chèque qu’il savait pourtant lui-même sans provision »
« En complicité avec le trésorier général du club, du reste son associé, ledit chèque n’a pas été déposé sur le compte de l’Africa »
Saki Gutembert soutient que le chèque émis par Alexis Vagba pour constituer son dossier de candidature était sans provision

Accusé d’avoir validé un « faux » chèque émis par Vagba Alexis, lors de l’assemblée générale de renouvèlement des organes de l’Africa Sports d’Abidjan, Saki Gutembert, présentement en rupture de ban avec son ami l’a enfoncé dans l’entretien qu’il a accordé à Linfodrome. Il l’accuse à son tour d’avoir émis un « chèque sans provision »

Quelle est votre réaction suite aux propos de Vagba Bakahio Alexis concernant cette histoire de chèque de 5 millions de francs cfa ?

J’éprouve un sentiment de gêne et de désolation d’être amené à réagir aux propos totalement ridicules, dénués de bon sens du Président Vagba Alexis. Pourquoi M. VAGBA se croit obliger chaque fois de mêler mon nom aux nombreux manquements observés durant son mandat ? Pour une fois, je demande à M. VAGBA d’assumer seul ses forfaitures plutôt que de rechercher des boucs émissaires. Il ressemble aujourd’hui à un grand naufragé, recherchant désespérément un compagnon d’infortune dans cette déchéance irréversible. S’il m’avait écouté un tant soit peu, en mettant de côté son égo surdimensionné et ses intérêts personnels, il ne serait pas dans cette situation pitoyable et inconfortable. Alors je comprends bien que cette angoisse du néant à laquelle il doit faire face seul le pousse à perdre la raison, au point de tenir des propos du genre « Mon chèque que j’ai émis était un chèque valable, il a été validé par la commission d’organisation présidée par le Président du Comité d’Organisation (M.SAKI), l’huissier, le représentant de la FIF »

Lire aussi cet article : Crise à l'Africa Sports d'Abidjan : Quand un chèque de 5 millions se mêle au dossier de Vagba Alexis

Avez-vous validé oui ou non ce chèque ?

Ecoutez, il convient de relever d’abord que le rôle d’un Président de Comité d’organisation d’une Assemblée Générale n’est pas de valider un dossier de candidature, encore moins un chèque, qui constitue un élément de ce dossier. Sans doute M. VAGBA fait-il allusion au Bureau de séance qui a été mis en place par l’AGR, aux fins de veiller à la régularité du vote. A ce niveau, disons-le tout net, M. VAGBA a usé de supercherie en introduisant dans son dossier de candidature un chèque qu’il savait pourtant lui-même sans provision. Le chèque en question aurait dû être déposé sur le compte bancaire du club, conformément à l’article 10.2 paragraphe 7 des Statuts qui dispose entre autres conditions que pour être candidat à la fonction de Président   du Bureau Exécutif, il faut « déposer dans les délais requis une caution non remboursable de cinq (5) millions de FCFA par chèque libellé à l’ordre de l’AFRICA SPORTS ou en espèces versés sur le compte bancaire de l’AFRICA SPORTS D’ABIDJAN ». En complicité avec le trésorier général du club (Tanoh Assieou : ndlr), du reste son associé dans ses deux (02) Sociétés qui « font vivre l’AFRICA » (rires), ledit chèque n’a pas été déposé sur le compte de l’AFRICA. Plus qu’un vice de présentation, c’est-à-dire l’absence de la mention la date, qui a pu échapper à la vigilance de l’huissier présent à cette cérémonie, ce qui pose réellement problème, c’est le fait de n’avoir pas déposé de caution, en guise de versement à l’appui de cette candidature.

Lire aussi cet article : Crise à l'Africa Sports d'Abidjan/ Affaire "faux" chèque : Alexis Vagba parle...

Qu’en sera-t-il dès cet instant ?

Ecoutez, moi je ne sais pas. Je note tout simplement que le chèque émis par M. VAGBA n’a pas été déposé sur le compte de l’AFRICA pour règlement. Dès lors, cette nouvelle donne en rajoute malheureusement aux nombreux déboires enregistrés ces derniers temps par le Président VAGBA, du fait de ses propres turpitudes. J’en suis profondément attristé. C’est vraiment regrettable qu’on soit arrivé à ce niveau de déchéance morale indigne de l’image de notre club.

M. VAGBA affirme que vous lui en voulez personnellement alors qu’il se dit que vous êtes des amis de longue date. Qu’est-ce qui vous oppose aujourd’hui ?

Alexis VAGBA sait que je n’ai aucun sentiment d’animosité à son égard. Ce qui m’oppose à lui, c’est mon refus de transiger lorsque les intérêts de l’AFRICA sont en jeu. J’ai collaboré loyalement avec lui en élaborant un Manuel de procédures de gestion comptable, financière et Administrative pour lui éviter tous ces écueils. Hélas, il n’a pas trouvé nécessaire de s’inspirer d’un tel document de référence. Pire, il s’est montré réfractaire à toutes les initiatives visant à construire le club, commettant çà et là des impairs et de nombreux manquements aux règles et procédures de gestion des ressources, notamment les retombées des transferts des joueurs. Après avoir interpellé à maintes reprises le Président VAGBA pour les violations sans cesse répétées des textes en vigueur, j’ai plusieurs fois présenté ma démission pour manifester ma désapprobation pour cette gestion cavalière et opaque. Ce sont les membres du Bureau Exécutif, notamment le Président BAHI Antoine, Serge DOGBA, DOSSO Aboubacar, ZAMEYA Anselme et tous les autres qui m’ont dissuadé de le faire, pensant de bonne foi que l’homme se remettrait en cause. Par conséquent, sachez que j’ai fait le choix de privilégier les intérêts de ce club que j’aime passionnément depuis ma tendre enfance, au détriment d’une amitié qui remonte depuis l’université.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte