Match amical CAN 2019/ CI-Comores : Wilfried Bony donne raison à Kamara Ibrahim


07/06/2019
Match amical CAN 2019/ CI-Comores : Wilfried Bony donne raison à Kamara Ibrahim
Les Eléphants de Côte d'Ivoire ont battu (3-1) les Comores en match amical (Ph d'archives)

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont battu (3-1), le vendredi 7 juin 2019, à Boulogne-sur-Mer (France), les Comores, dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des nations 2019.

Grâce au doublé de Wilfried Bony, international attaquant ivoirien d’Al Arabi SC, et un but contre son camp de Kassim Abdallah, la Côte d’Ivoire s’est imposée (3-1) aux Comores, en match amical international disputé, le vendredi 7 juin 2019, à Boulogne-sur-Mer, en France.

Le sélectionneur ivoirien, Kamara Ibrahim, a aligné une équipe expérimentale avec Sangaré Badra Ali dans les buts.

En défense, il a misé sur Kanon Wilfried, Traoré Ismaël, Bagayoko Mamadou et Aurier Serge.

Dans le secteur médian, Sangaré Ibrahim, Gbamin Jean Philippe et Angban Victorien sont titularisés.

En attaque, Maxwell Cornet, Wilfried Zaha et Wilfried Bony le ‘’revenant’’ qui signe son retour en sélection depuis plus d’un an, ont la lourde charge de déstabiliser la défense des Comores et trouver la faille.

Les Eléphants sont tenus en échec durant la première demi-heure de jeu, avant que sur un centre de Bagayoko Mamadou, Wilfried Bony ne surgisse pour ouvrir le score (1-0, 40è). C’est tout pour la première mi-temps.

Dans la seconde phase de jeu, le même Wilfried Bony (2-0, 59è), profite d’une erreur la défense adverse pour signer le doublé. Les Eléphants maintiennent la pression et le Comorien Kassim Abdallah (3-0, 90è CSC) marque un but contre son camp.

Dans le temps additionnel, Youssouf M’Changama (3-1, 90è+4, SP) sauve l’honneur, sur penalty consécutif à une faute de Wilfried Kanon dans la surface de réparation.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte