Maroc/ Démission de Hervé Renard : Le technicien français avait préparé son coup avant la CAN 2019


Maroc/ Démission de Hervé Renard : Le technicien français avait préparé son coup avant la CAN 2019

Annoncé sur le départ depuis plusieurs semaines par les médias, Hervé Renard, a quitté son poste de sélectionneur du Maroc, le dimanche 21 juillet 2019. Selon le sélectionneur démissionnaire, il avait préparé ses affaires, avant même le coup d’envoi de la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019).

On le pressentait depuis plusieurs semaines. Hervé Renard dont la démission a été maintes fois annoncée par les médias, l’a finalement officialisée, le dimanche 21 juillet 2019. Après une aventure de 3 ans et demi, 41 mois précisément, avec les Lions de l’Atlas, le technicien français a fait savoir qu’il a pris cette décision bien avant la CAN 2019. « Aussi, il est temps pour moi de clore ce long et beau chapitre de ma vie, non sans une certaine émotion et tristesse, mais c’est une décision inéluctable prise bien avant la CAN 2019 »

Hervé Renard précise qu'il a murement réfléchi avant de prendre la décision de quitter le banc des Lions de l’Atlas, après la CAN. « J’ai pris cette décision après l’avoir - évidemment - mûrement réfléchie. Elle est par conséquent irréversible et Monsieur Fouzi Lekjaa, Président de la Fédération Royale Marocaine de Football, vient d’en être informé de manière officielle. Il s’est d’ailleurs engagé contractuellement à respecter ma décision, ce dont je le remercie »

Pour rappel, le contrat de Renard devait prendre fin en 2022. Une clause imposait à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) de lui verser la totalité de ses salaires en cas de licenciement. Mais en cas de démission, « c’est gratis », selon Al Massae.

Hervé Renard parti du Maroc, les propositions ne manqueraient pas sur le continent. Quel sera son prochain point de chute ?

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte