Eliminatoires JO 2020 (3ème tour retour) : Les Ivoiriennes déjouent un complot et éliminent les Nigérianes

Saisie, la FIFA tranche en faveur de la Côte d’Ivoire
07/10/2019
Eliminatoires JO 2020 (3ème tour retour) : Les Ivoiriennes déjouent un complot et éliminent les Nigérianes
Les Eléphantes de Côte d'Ivoire peuvent remercier le bon Dieu, après avoir éliminé les redoutables Nigérianes

Au terme d’un match épique, les Eléphantes de Côte d’Ivoire ont éliminé ce lundi 7 octobre 2019, les Super Falcons du Nigéria, en les contraignant au nul (1-1) et en déjouant le complot des arbitres ghanéennes au Stade Agege de Lagos.

Les Eléphantes de Côte d’Ivoire disputeront le 4ème tour des éliminatoires des Jeux Olympiques 2020. Elles ont réalisé un véritable exploit, ce lundi 7 octobre 2019, au stade Agege de Lagos, donnant ainsi raison à l’entraîneur Touré Clémentine qui avait déclaré, au terme du nul (0-0) enregistré au match aller à Abidjan, que le coup était jouable au Nigéria.

Oui, les Ivoiriennes ont parfaitement joué le coup dans un environnement très hostile. Grâce à une Nina Kpaho Zoté (1-0, 12è) dont le coup franc tiré du pied gauche s’est logé dans les buts adverses, les Pachydermes ont laissé les Nigérianes à quai. Ce but a le mérite de décupler les ardeurs des Eléphantes, mais dans le même temps, il a très vite provoqué l’entrée en scène des arbitres ghanéennes, selon le confrère Dou Nicaise, témoin oculaire de cette confrontation.

Dès lors, les Nigérianes pouvaient profiter des largesses des officielles, anglophones comme elles. Partie à la limite du hors-jeu, Oshola Asisat (1-1, 32è), n’a aucune peine à battre Djohoré Cynthia.

Avec le but marqué à l’extérieur, les Eléphantes venaient de s’offrir le ticket pour le 4ème tour. Contre toute attente, les arbitres ghanéennes ont exigé les tirs au but pour désigner l’équipe qualifiée. Une décision inacceptable vigoureusement contestée, par le chef de la délégation ivoirienne, Seré René, selon le confrère.

Saisie par téléphone, la FIFA a tranché en faveur de la Côte d’Ivoire. « La Commissaire au match, ne sachant que faire, appelle à la FIFA pour en savoir plus. On lui confirme la qualification des Eléphantes qui, depuis le coup de sifflet final chantaient et dansaient », a appris Linfodrome auprès du confrère.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome