Tottenham : Serge Aurier privé de 2 semaines de salaire après avoir enfreint les mesures de distanciation sociale


22/05/2020
Tottenham : Serge Aurier privé de 2 semaines de salaire après avoir enfreint les mesures de distanciation sociale
Serge Aurier a été lourdement sanctionné par son club

Pour non-respect des mesures en vigueur dans la lutte contre le coronavirus, l’international latéral droit ivoirien de Tottenham, Serge Aurier, a été lourdement sanctionné par son club. Une ponction de 101 400 000 francs cfa (156 000 euros), l’équivalent de deux semaines de salaires, a été faite sur son gain.

Les sanctions sont tombées sur la tête de Serge Aurier, pour non-respect des mesures en vigueur dans la lutte contre le coronavirus. Il sera privé de 101 400 000 de francs cfa (156 000 euros), l’équivalent de deux semaines de salaires. Cette fois-ci, la direction de Tottenham n’a pas fait de cadeau à l’Ivoirien.

Lire aussi cet article : Tottenham : Serge Aurier crée une autre polémique en plein coronavirus

Aperçu une première fois en train de courir avec un copain, avant qu’il ne publie une autre photo en ligne aux côtés de son coéquipier Moussa Sissoko, Serge Aurier a payé cash son entêtement à fouler continuellement au pied les mesures de distanciation sociale dans la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus.

Si pour les deux premières fois ses excuses ont été acceptées, pour sa dernière sortie sur Instagram où on le voit donner une touche à sa coiffure en compagnie de son coiffeur alors que l’Angleterre a interdit les coiffeurs d’exercer jusqu’à fin juillet pour éviter la propagation du coronavirus, il a été durement sanctionné.

D’ailleurs, sa réaction après cette énième polémique n’a pas été du goût de ses dirigeants. On se souvient qu’il avait expliqué que son coiffeur et lui ont été testés négatifs. « Mon coiffeur est (testé) négatif et moi aussi alors arrêtez de parler dans le vide et mettez des masques et des gants quand vous venez prendre des photos au centre de formation (sic), ça fait aussi partie des règles », s’est-il adressé aux médias.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome