Liberté de la presse

Gnenema Coulibaly (ministre de la Justice) aux journalistes : « Critiquez nos actions, c'est votre droit »


Le Garde des Sceaux Gnenema Coulibaly a invité les journalistes à dénoncer toute mauvaise action dans son département ministériel Ph César D.MEL
Gnenema Mamadou Coulibaly, ministre de la Justice des Droits de l'Homme et des Libertés Publiques, a invité les journalistes à ne pas se taire sur tout ce qui peut se présenter comme des actions négatives du Gouvernement, particulièrement son département.

Recevant à déjeuner les responsables de presse et des journalistes, jeudi 26 février 2015 à la résidence Ohininé, à Cocody Vallons, Gnenema Mamadou Coulibaly a émis le vœu que les journalistes ne se taisent pas sur les actes à dénoncer dans les actions du gouvernement. « Que chacun fasse son travail ! Nous faisons le nôtre, faites le vôtre », a-t-il demandé. Il a invité la presse à traiter l'information de manière objective. Pour lui, en recevant à déjeuner les journalistes, ce n'est point dans l'optique d'influencer leurs écrits, ni de chercher leurs faveurs. « Vous avez le droit de montrer votre désaccord dans ce que nous faisons », a rassuré le ministre de la Justice.

Il a dit être ouvert à la critique qui les aident à s'améliorer. « Vous êtes libres de dénoncer tout mauvais fonctionnement dans notre travail. Cela nous permet de nous corriger », a dit le garde des sceaux. Au nom des journalistes, Théodore Sinzé de Fraternité Matin a exprimé sa gratitude au ministre de la Justice qui, par cette rencontre qui est la deuxième du genre, honore les journalistes de Côte d'Ivoire. En effet, l'an dernier le ministre Mamadou Gnenema Coulibaly a reçu la presse à déjeuner. Cette action, il la veut désormais une tradition dans son département.

César DJEDJE MEL

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte