Politique

Alain Lobognon : « Un ancien chef d'État en Afrique mérite respect et égards »


12/06/2015
Alain Lobognon s'élève contre les humiliations que l'on fait subir aux ex-chefs d'État. Ph d'archives
L'ex-ministre des Sports, Alain Lobognon, député maire de Fresco, suit les évènements au Madagascar. Il dénonce certaines pratiques en Afrique.

Apparemment indigné et opposé aux traitements infligés aux anciens chefs d'État, Alain Lobognon a fait connaître ses sentiments sur son compte Tweeter où il a publié plusieurs posts, ce vendredi 12 juin 2015. « Un ancien chef d'État en Afrique mérite respect et égards. Ce qui se passe à Madagasikara est perçu au Burundi », écrit-il. Pour lui, les violations dont sont victimes les présidents qui perdent le pouvoir révèlent une réalité en Afrique.

Parce qu'affirme le compagnon de Soro Guillaume « L'insécurité "politique" que subi un ancien chef d'État justifie en Afrique l'envie de se fossiliser au pouvoir ». Lobognon lance un plaidoyer même en faveur des ex-dirigeants et soutenant que « on peut "canaliser" et éviter ces abus. L'humilier après sa fonction n'est pas l'image à véhiculer. » Pour remédier à cette situation, l'ex-ministre des Sports s'est tourné vers les occidentaux à qui ils demande d'intervenir dans la rédaction des Constitution. « Il est temps que les donneurs de leçons aux Chefs d'Etat africains insistent pour "sécuriser dans la Constitution les droits acquis" », interpelle t-il

César DJEDJE MEL

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome