Justice

Renvoyé au 21 février : La vérité sur le report du procès de Simone Gbagbo


10/01/2017 | | Commenter l'article
1061
DR
Accusée d'''atteinte à la sûreté de l'Etat", le procès de Simone Gbagbo a été renvoyé au 21 février pour permettre aux avocats ''commis d'office'' pour sa défense de s'imprégner ''davantage'' du dossier.

Le procès de l'ex-Première dame qui a repris ce mardi a du être interrompu à la demande d'un des avocats commis d'office, Me Patrick Vieira, qui demande ''un autre report car nous n'avons pas toutes les pièces du dossier''. Une requête approuvée par le président de la Cour, Boiqui Kouadjo. « Pour permettre aux avocats commis d'office de s'imprégner davantage du dossier et permettre, également, au parquet général de leur transmettre les pièces réclamées par courrier, la procédure est suspendue pour reprendre le 21février 2017», a-t-il annoncé.

Les pièces en question sont constituées, a fait savoir le Procureur général Aly Yéo, ''de lettres, d'autres rapports d'expertise et de pièces saisies lors d'une perquisition'' au domicile de l'ex-Première dame. « Le parquet général a transmis aux avocats les pièces dont les procès verbaux d'audition, les expertises...mais il est loisible de demander des pièces complémentaires, c'est ce qu'ils ont fait et nous allons les leur transmettre », a-t-il indiqué pour finir.

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Articles de la même catégorie

Deuil : Le général Mathias Doué décédé

23/03/2017
| David YALA
    |
  • Linfodrome

Méambly Evariste (Pdt du groupe parlementaire « Ag...

23/03/2017
| Abraham KOUASSI
    |
  • Linfodrome

Rhdp/ Parti unifié : Bédié n'en veut plus

22/03/2017
| Linfodrome.ci
    |
  • Linfodrome

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte