Nouveau gouvernement/ Des grosses têtes sont tombées, les perdants aux législatives out


par Abraham KOUASSI | Publié le 11/1/2017 à 13:10 dans Vie Politique | source : Linfodrome
Nouveau gouvernement/ Des grosses têtes sont tombées, les perdants aux législatives out
Amadou Gon a formé sa nouvelle équipe, Photo DR

Le premier gouvernement de la troisième République de Côte d'Ivoire est connu. Cette nouvelle équipe est délestée de plusieurs hauts cadres du RHDP.

28. C'est le nombre de ministres du premier gouvernement de la 3e République. Pour cette équipe, Alassane Ouattara a opté pour un mix entre nouveaux et anciens. Le chef de l'État a par ailleurs décidé de ne pas reconduire certains ministres sans doute du fait de leur longévité. Il s'agit notamment des désormais ex-ministres Adama Toungara et Patrick Achi. Ce dernier reste cependant proche d'Alassane Ouattara qui l'a nommé Secrétaire général de la présidence. Autres personnalités out, Allah Kouadio Remi, Affoussiata Bamba Lamine et Anzoumana Moutayé. Ces trois ministres avaient été battus lors des élections législatives. En ce qui concerne les nouveaux entrants, ils sont au nombre de 7. Ci-dessous la liste du nouveau gouvernement

 Ministre d’État, ministre de l'intérieur et de la sécurité : Hamed Bakayoko

 Ministre des Affaires étrangères : Marcel Amon Tanoh

 Garde des sceaux, ministre de la justice et des droits de l'homme : Sansan Kambilé

 Ministre de l'intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur : Aly Coulibaly

 Ministre de l’industrie et des mines : Jean Claude Brou

 Ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle : Kandia Kamissoko Camara

 Ministre de l'agriculture et du développement rural : Mamadou Sangafowa Coulibaly

 Ministre des ressources animales et halieutiques : Kobenan Kouassi Adjoumani

 Ministre du plan et du développement : Nialé Kaba

 Ministre des transports : Amadou Koné

 Ministre du Budget et du portefeuille de l'État : Abdourahmance Cissé

 Ministre de l'économie et des finances : Adama Koné

 Ministre de la communication, de l'économie numérique et de la poste, porte-parole du gouvernement : Buno Nabagné Koné

 Ministre de l'emploi et de la protection sociale : Jean Claude Kouassi

 Ministre de la Salubrité de l'environnement et du développement durable, porte-parole adjoint du gouvernement : Anne Désirée Ouloto

 Ministre de la Santé et de l'hygiène publique : Raymonde Goudou Coffie

 Ministre des Sports et des loisirs : François Albert Amichia

 Ministre de la culture et de la francophonie : Maurice Bandama Kouakou

 Ministre des Infrastructures économiques : Amédée Koffi Kouakou

 Ministre du pétrole, de l'énergie et du développement des énergies renouvelables : Thiérry Tanoh

 Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Ramata Ly Bakayoko

 Ministre de la fonction publique et de la modernisation de l'administration : Pascal Abinan Kouakou

 Ministre de la solidarité, de la femme et de la protection de l'enfant : Mariatou Koné

 Ministre du commerce, de l'artisanat et de la promotion des Pme : Souleymane Diarrassouba

 Ministre de la construction, du logement, de l'assainissement et de l'urbanisme : Claude Isaac Veh

 Ministre des eaux et forêts : Général Issa Coulibaly

 Ministre de la protection de la jeunesse, de l'emploi des jeunes et du service civique : Sidi Tiémoko Touré

 Ministre du Tourisme : Siandou Fofana

 Secrétaire d’État chargé de l'enseignement technique et de la formation professionnelle :Mamadou Touré

 

 Au titre de la présidence de la République

  Ministre d’État auprès du Président de la République chargé du dialogue politique et des relations avec les institutions : Jeannot Kouadio Ahoussou

 Ministre secrétaire général de la présidence de la République : Patrick Achi

 Ministre des Affaires présidentielles : Téné Birama Ouattara

 Ministre auprès du président de la République chargé de la défense : Alain Richard Donwahi

 

Abraham KOUASSI

 

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.