Situation sécuritaire : Une puissante arme de guerre déterrée vendredi à Adjamé


Le quartier Ebrié d’Adjamé était sous haute surveillance, le vendredi 16 juin 2017. Des rues ont été barrées, et la circulation interdite jusque devant l’Ecole primaire publique (Epp) Liberté, mitoyenne à un ancien camp de Génie.

 Aussitôt, des riverains, pris de panique, se sont enfermés dans leur maison. C’est à ce moment qu’un véhicule double cabine de couleur blanche avec une plaque d’immatriculation diplomatique (449 Md), vient garer au milieu d’un endroit qui donnait l’impression d’avoir été sécurisé d’avance. Selon des sources sécuritaires, plusieurs « spécialistes  et des artificiers » dont des gendarmes attendaient sur place.

Après plusieurs heures qu’ils ont faites à creuser le sol, ces experts ont déterré ce qui ressemble à un obus, un projectile de forme cylindrique, rempli d’explosif. Toutes les précautions ont été prises afin de mettre en lieu sûr, cette puissante arme de guerre, avant qu’une enquête ne soit ouverte. Ce quartier, selon les mêmes sources, a été secoué pendant la crise poste électorale. En effet, une déflagration a été entendue le jeudi 31 mars 2011. Ce grand et puissant bruit a endommagé le portail de l’Epp Liberté, et fait trembler plusieurs domiciles. Deux jours avant le 31 mars 2011, des hommes en armes avaient déménagé précipitamment du camp Génie, ajoutent les mêmes sources.

 

M'BRA Konan

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte