Hamed Bakayoko charge Soro et ses proches : « Si tu n'es pas fidèle à ton père, il faut te taire (…) Un homme digne doit avoir des valeurs qu'on appelle loyauté et fidélité»


DR

Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, a réagi face aux critiques virulentes portées par l’Union des Soroistes contre le Président Alassane Ouattara récemment.

«Ceux qui sont pressés, qui s'agitent et qui s'excitent de parler de 2020, je leur dit de se calmer et de rester sereins. Ça ne sert à rien de s'agiter avant. Que Dieu nous donne longue vie et on se verra. Si tu n'es pas fidèle à ton père, il faut te taire. Si tu sors sur la place publique pour l'insulter, c'est une malédiction. Et nous, nous allons y faire face», a réagi Hamed Bakayoko. Face aux militants aux militants du RDR, le ministre d’Etat a dénoncé ‘’les intrigues internes pour déstabiliser les militants’’.

«Quelque soit ta frustration, tu ne peux pas renier ta famille. Tu ne peux pas trahir ton père. Tu ne peux en fonction des événements faire des alliances contre-nature. Un homme digne doit avoir des valeurs qu'on appelle loyauté et fidélité (…) Tout le monde a des choses à dire notamment les militants qui ont souffert.  Mais, quelqu'un qui a été député ou ministre comme moi, peut-il dire que le  RDR ne lui a rien donné ? Quelle frustration puis-je avoir plus que vous qui n'avez rien eu?», a déclaré Hamed Bakayoko. Des propos qui sonnent comme une réplique à la sortie des proches du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, qui dénonçaient le traitement dont sont l'objet les dirigeants des ex-Forces nouvelles qui ont déposé leurs bagages au Rdr.

Lors de la sortie de l'Union des Soroïstes (Uds), un mouvement acquis au chef du Parlement ivoirien, ces proches avaient qualifié le président Ouattara de "père injuste". Toute chose qui justifie la sortie du ministre d'Etat, Hamed Bakayoko dont les propos doivent avoir un lien aussi avec les nouvelles recrues dans le camp Soro, notamment des personnalités proches du camp Gbagbo, ou l'écrivain Tiburce Koffi dont on connait les positions anti-Ouattara, où l'idylle politique entre l'ex-chef de la rébellion ivoirienne avec le président Henri Konan Bédié du Pdci-Rda.

Le ministre d’Etat a terminé ses propos en invitant les militants du parti à se mobiliser davantage pour prendre part au 3è congrès du RDR qui se tiendra les 9 et 10 septembre 2017. « C'est le moment du militant. C’est le moment où le pouvoir est dans sa bouche. Tous ceux qui sont frustrés, c'est le moment de venir vider le sac dans la famille... J'invite Abobo à rester le bastion du RDR», a-t-il exhorté.

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte