Côte d’Ivoire: Une ‘’bagarre’’ entre un conseiller de Soro et un proche d’Hamed Bakayoko enflamme la toile


DR

De chaudes empoignades entre un conseiller du Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, et un proche du Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, font rage depuis la dernière sortie du ‘’Golden-Boy’’ face aux militants du RDR samedi dernier à Abobo.

Sur la toile, pro-Soro et pro-Hamed Bakayoko s’adonnent à cœur joie à toutes sortes de propos parfois déplacés. Suite à un post publié sur son compte facebook par Franklin Niamsy, conseiller de Guillaume Soro, dans lequel, l’universitaire parle d’un certain ‘’loubard’’ qui aurait traité ‘’un héros de bâtard aux trois pères’’, tout-en se gardant le droit de lui préparer ‘’une bonne déculottée’’, un proche du ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, a cru bon de réagir.

Sanogo Kacou Serge dit SKS, Président du mouvement des jeunesses actives de Côte d’Ivoire (MOJACI), a vu, à travers le post de Franklin Niamsy, une attaque contre son leader, le ministre d’Etat Hamed Bakayoko. Dans un post sur sa page, le Président du MOJACI essaie de rafraichir la mémoire au professeur d’université.

A relire: (Hamed Bakayoko charge Soro et ses proches : « Si tu n'es pas fidèle à ton père, il faut te taire (…) Un homme digne doit avoir des valeurs qu'on appelle loyauté et fidélité»)

« À mon très cher Franklin Niamsy, pour le respect que j'ai pour l'Etat Camerounais, je n'oserais pas évoquer les énormes problèmes de démocratie y existant. Mais lorsqu'un africain traite de loubard un Ministre d'une République qui lui verse des deniers publics, c'est un manque de civilité, de culture et d'éducation politique. M. Franklin Niamsy, le Ministre d'Etat Hamed Bakayoko fait partie des fiertés des élites africaines. Ce n'est pas digne d'un intellectuel de penser que la politique rime avec les invectives. On ne sait plus à quoi à servir l'école », a lancé Sanogo Kacou Serge.

Il n’en fallait pas plus pour que le conseiller de Guillaume Soro, depuis Paris, réagisse vigoureusement dans un post au vitriol. « Encore un manchot qui veut prendre son courage à deux bras! », écrit Franklin Niamsy pour commencer. « Il revendique fièrement, dans un écrit décousu et saturé d'incompétence, l'excellence d'une carrière de loubard et de nuisance à la démocratie ivoirienne. Qu'ai-je fait pour mériter la bave de ces ignares? », s’interroge l’universitaire.

Puis de répondre : « J'ai juste dit et je le répète :
" Quand un loubard traite un héros de bâtard aux trois pères, les sachant lui préparent une bonne déculottée". Comme on dit à Abidjan : " Est-ce qu'il y a nom de quelqu'un dedans ? " », ironise le conseiller de Guillaume Soro. Pour Franklin Niamsy, si des personnes ont reconnu leur leader à travers ces écrits, c’est juste par pure coïncidence. Mais de bonne guerre pour lui.

« Vous vous reconnaissez tout seul dans mon punchline. C'est cela, l'élégance dans la critique. Ceux qui s'attaquent à notre Leader Générationnel Guillaume Soro n'ont pas de cadeau à nous demander en plus. En démocratie, vous attaquez? On vous répond. Et la vie continue ! », prévient Franklin Niamsy. Qui rappelle à qui veut le savoir qu’il est auteur d’un écrit pamphlétaire sur l’autocratie au Cameroun et intitulé "Critique de la tragédie kamerunaise" paru en 2014 aux Editions L’Harmattan-Paris.

« Et vivement, que monsieur SKS apprenne à cette occasion, lui et ses mentors, les règles élémentaires de la langue de Molière », lâche-t-il sèchement. En tout cas, la bataille entre Franklin Niamsy et ce proche d’Hamed Bakayoko, fait rage depuis dimanche sur les réseaux sociaux, suscitant beaucoup de commentaires dans tous les camps.

David YALA

David YALA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte