Le ministre Amedé Kouakou en colère :« Que les politiciens arrêtent la violence à Divo »


20/04/2017 | | Commenter l'article
659
DR

Le ministre des Infrastructures économiques, par ailleurs maire de la commune de Divo, est soucieux de la cohésion au sein des populations. A la faveur de la fête de Pâques, le maire Amedé Kouakou a vivement tancé ses adversaires politiques de la région.

Célébrant la fête de Pâques, dimanche dernier, avec la communauté Baoulé de Divo, le ministre Amedé Kouakou n'a pas du tout été tendre avec ses adversaires politiques de la région du Lôh-Djiboua dont certains, selon ses dires, usent parfois de mensonges pour se faire aimer des populations. «  La politique, c’est le milieu des gens qui mentent. Quand on est en campagne, il y a des gens qui mentent. Parce qu’on est en politique, ils pensent qu’on peut tout dire. On n’a pas le droit de tout dire. Quand on ne peut pas faire quelque chose, ça ne sert à rien d’aller mentir à nos parents. Qu’on arrête ça ! Le mensonge doit prendre fin », a décrété le maire de Divo. Avant d'exhorter les populations à tourner le dos à la politique mensongère. « Ne suivez pas les menteurs. Ils peuvent vous mentir et avoir des postes mais ils ne feront rien pour vous », a-t-il prévenu.

Aux chefs traditionnels et des communautés, le maire Amedé Kouakou leur a demandés d’intercéder auprès des hommes politiques afin qu'ils fassent preuve de plus de responsabilité et de sagesse dans leurs discours et actes. « Je demande donc pardon à toutes les populations de Divo. Tous les chefs, je vous mets en mission. Allez-y dire aux politiciens qu’ils arrêtent la violence à Divo. Divo a trop souffert et n’a pas besoin de ça », a-t-il exhorté. Ce dont les populations ont le plus besoin aujourd'hui, indique le ministre Amedé Kouakou, ce sont les routes, de l'eau potable, des écoles, des hôpitaux, etc.

« Je souhaite que nous nous mettions ensemble et travaillons pour les populations. Ce que le Président Alassane Ouattara veut, c’est que nos enfants aillent à l’école; que nos parents aient de l’eau potable pour boire; qu'ils aient des hôpitaux pour se soigner», a-t-il rappelé. Puis d'ajouter : « Je souhaiterais, en tant que maire, que l’ensemble des populations vivent ensemble. Il n'y a pas les Baoulé à part, les Dida à part et les Malinké à part. Ce que le Président Ouattara veut, c’est le développement de ce pays. Comment on peut se développer dans la division? », s'est interrogé Amedé Kouakou.

David YALA

David YALA

David YALA |

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte