Présidentielle 2020: Les ‘’Gbagbo ou rien’’ veulent reprendre le pouvoir avec EDS


20/04/2017 | | Commenter l'article
5064

Absents du jeu politique national depuis l’élection présidentielle de 2010, les partisans de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo entendent reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020. Pour y parvenir, ils ont mis sur pied une nouvelle plate-forme dénommée EDS.

Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS). C’est avec cette plate-forme de partis politiques d’opposition que les fidèles de l’ancien président ivoirien veulent reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020. Désigné président de EDS ce jeudi à l’issue d’une cérémonie organisée à l’Hôtel Belle-Côte, Georges Armand Ouégnin, membre du Front populaire ivoirien (FPI) tendance Sangaré a confirmé cette ambition des ‘’Gbagbo ou rien’’.

« EDS est inspiré de la vision politique du président Laurent Gbagbo », a-t-il déclaré. A l’en croire, les objectifs de la plate-forme sont notamment, « la restauration de la démocratie et l’état de droit et  la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 ». « Désormais sur l’échiquier politique il faudra compter sur EDS comme alternative crédible. Le temps est venu de mettre définitivement fin à la bélligérance. Agissons maintenant à emmener les tenants actuels du pouvoir à s’inscrire dans la vraie réconciliation », a ajouté le nouveau patron de la coalition d’opposition. 

Notons qu’en plus des partisans de l’ancien président ivoirien, les députés  Stéphane Koudougnon de Cocody (co-listier de Yasmina Ouégnin) et Sidonie Asseu d’Akoupé étaient présents à cette cérémonie de lancement. 

Abraham KOUASSI

Abraham KOUASSI |

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte