Situation politique / Présidentielle 2020 : Amadou Gon « courtise » les élus de l'ouest

Un don de 5 millions et une invitation à Korhogo

Une enveloppe de 5 millions de Fcfa, avec, à la clé, une invitation à Korhogo. C'est ce qui ressort d'une audience privée que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a accordée, le mardi 8 août 2017 aux élus, cadres et autorités traditionnelles des régions du Cavally et du Guémon, de l'ouest ivoirien.

Amadou Gon Coulibaly, a reçu ce mardi 8 août 2017, entre 17 h et 18 h 30, dans le secret des murs de l'auditorium de la Primature, sans ostentation, des élus, cadres et chefs traditionnels des 8 départements des régions du Cavally et du Guémon. Conduits par Anne-Désirée Ouloto, il s'agissait, pour ces élus, cadres et chefs traditionnels de l'ouest, de renouveler le pacte de confiance qu'ils ont signé à Duékoué en 2015, avec celui qui était encore Secrétaire général de la Présidence, dans la perspective de la présidentielle de 2020, avons-nous appris de source proche des visiteurs.

«  Nous sommes allés le saluer et le féliciter pour sa nomination à la tête de l'équipe gouvernementale. Comme vous le savez, nous l'avons oint à Duékoué en 2015. C'est de Duékoué qu'il a été nommé Premier ministre… Nous sommes allés aussi renouveler le pacte de confiance que nous avons passé avec lui à Duékoué en 2015. Car, c'est à la suite de sa visite à Duékoué qu'il a été nommé Premier ministre », nous a confié un député ayant pris part à la rencontre. Notre source a insisté «  sur le caractère hautement discret et non officiel  » de cette rencontre à laquelle « ont pris par des élus de presque toutes les sensibilités politiques, y compris des Indépendants des régions du Cavally et du Guémon  ».

A relire: Mutineries, alternance, Gbagbo,... Amadou Gon dit ses vérités

La rencontre s'est déroulée, notamment, en présence de Touré Mamadou, Secrétaire d’État chargé de l'Enseignement technique et la Formation Professionnelle, par ailleurs porte-parole adjoint au Rassemblement des républicains (Rdr). Les députés de Toulépleu et de Bloléquin, Kahiba Lambert et Oulai Zagné Madeleine ainsi que des cadres dont le professeur agrégé Joséphine Guidy Wandja, le général Guéi André, l'ancien député de Taï, Déhé Paul, ont également pris part à la rencontre qui n'a fait l’objet d'aucun communiqué, pour préserver le caractère non officiel.

Après son propos introductif, Anne-Désirée Ouloto, ministre de la salubrité urbaine, de l'environnement et du développement durable, a fait place au député de Duékoué, Oula Privat, vice-président de l'Assemblée nationale, porte-parole des élus. Celui-ci s'est voulu laudateur à l'endroit du chef du gouvernement, en ouvrant une brèche sur les élections présidentielles à venir, toujours selon notre source. Pour sa part, le Maire de Guiglo, Baillet Séverin, intervenant au nom des cadres, a été circonspect, mettant plutôt l'accent sur la nécessité de la paix, de la cohésion à l'ouest, avant de remercier le Président de la République, Alassane Ouattara, relativement aux grandes actions de développement engagées à l'ouest.

Le chef central de Guiglo a pris la parole au nom de ses paires, pour féliciter et remercier le chef du gouvernement, non sans mettre en relief le soutien de l'ouest à la politique du chef de l’État, Alassane Ouattara. Amadou Gon Coulibaly s'est dit «  très honoré  et touché » par l'attention que l'ouest lui porte. Dans son propos, il est largement revenu sur le discours à la Nation, prononcé le 6 août 2017, par le chef de l’État, Alassane Ouattara, invitant ses hôtes à s'approprier son contenu. Comme pour renvoyer l'ascenseur aux élus, cadres et chef traditionnels, Amadou Gon leur a lancé une invitation dans le cadre d'un séjour à Korhogo. La date de cette invitation devrait être arrêtée, de façon consensuelle, dans les semaines à venir. Il a remis, à ses hôtes, une enveloppe de 5 millions de Fcfa, avant que ceux-ci ne prennent congé de lui.

 

  Armand B. DEPEYLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte