LINTERDIT

CEDEAO : la grande embrouille


02/07/2012
La crise malienne cristallise l'actualité. La CEDEAO chargée de trouver des voies de résolution à cette crise, ne semble pas sur la même longueur d'onde que les acteurs politiques maliens.

Le dossier malien, si l'on n'y prend garde, risque de devenir un vrai problème pour la CEDEAO là où tous les observateurs s'accordent à dire qu'il faut plus faire de la Real politik que de donner dans les sanctions et autres accords sans effet patent. Croit-on vraiment avancer vers une normalisation de la situation malienne quand on commence à dénier le titre d'ancien chef d'Etat au capitaine Haya Sanogo qui quoi qu'on dise, a fini par avoir une place de choix dans l'univers politique malien? Pense-t-on réellement au peuple malien qui ne demande qu'une seule chose : nettoyer la partie septentrionale du territoire de ses aventuriers et autres mercenaires ? En tout cas, la CEDEAO doit bien ouvrir les yeux sur le dossier malien si elle veut une solution pérenne.

Sébastien Kouassi

1 | 2