Parti unifié, alternance 2020, …: Des cadres du Pdci cherchent le bon candidat


Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, s’abstient, pour le moment, de donner une position claire sur le choix d’un candidat pour 2020

Pour 2020, des cadres et dignitaires du Pdci-Rda ne dorment presque plus. Ces fidèles du parti de Bédié sont plus que déterminés à ramener leur formation politique dans le fauteuil présidentiel perdu depuis bientôt 20 ans. Pour ce faire, ces caciques, pour qui le temps qui reste est très compté, multiplient les rencontres et les réflexions afin de trouver la formule idéale pour la reconquête du pouvoir au cours des échéances à venir.

Très actifs dans l’ombre, mais déterminés à faire aboutir le projet d’un « candidat militant actif du Pdci-Rda » aux élections présidentielles de 2020, ils travaillent déjà à déterminer le profil idéal de celui qui va porter le flambeau du parti septuagénaire. Pour ces barons de la plus vieille formation sur l’échiquier politique actuel, le congrès de leur parti, qui s’annonce pour le mois d’octobre 2018, sera une étape très décisive. C’est pourquoi, avant cette échéance, ils ne veulent pas se laisser surprendre et prennent l’option d’investir le terrain pour la préparer sérieusement. Au-delà du congrès, maîtriser la convention du Pdci-Rda pour l’investiture d’un candidat accepté par tous et maintenir la cohésion pour préserver les chances du vieux parti à remporter le scrutin de 2020 est la ligne de conquête que se sont fixée ces anciens qui s’activent dans l’ombre. Il s’agirait pour ces inconditionnels de la reconquête du pouvoir, de mobiliser le maximum de monde à leur cause afin que le choix opéré s’impose tant au congrès qu’éventuellement au président Bédié. Le président du Pdci serait déjà mis dans la manœuvre. Il serait informé des actions en cours, même s’il s’abstient, pour le moment, de prendre position. Il regarde faire jusqu’au moment décisif, pour jauger des forces dans son parti avant de pencher dans la balance. Cette balance que les activistes dans l’ombre travaillent à faire peser dans le sens des actions qu’ils entreprennent. Bien entendu, « avec des arguments solides et imbattables », sur la base du choix de celui qui devra porter le flambeau du Pdci-Rda.

Dans la foulée, quelques critères sont déjà avancés sur des bases géopolitiques, des noms sont inscrits sur les calepins, et des contacts sont noués pour dégager le cheval gagnant dans les semaines et mois à venir. Un véritable travail de fourmi que ces partisans du président Bédié mènent pour traduire en acte son appel à préparer un militant actif pour les échéances de 2020.

 

F.D.BONY

 

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte