Côte d’Ivoire

Réconciliation nationale : les jeunes du PDCI et du FPI se parlent

Konaté Navigué (JFPI) : « Il faut que le PDCI sauve la Côte d’Ivoire »

Au terme d’une  cérémonie de présentation de vœux,  entre les jeunesses du Parti démocratique de Côte d’Ivoire(JPDCI), et  celle et du Front populaire ivoirien(JFPI), le jeudi 18 janvier 2018 au siège du PDCI, les deux délégations ont promis tracer les jalons d’une Côte d’Ivoire réconciliée.

Les maitres mots de cette rencontre historique entre les jeunes de ces deux formations politiques certes idéologiquement opposées ont  tourné autour du triptyque Paix, Réconciliation et Cohésion sociale.  Selon valentin Kouassi,  président de la JPDCI, cette rencontre vient marquer le début d’une prise de conscience, d’une jeunesse ivoirienne soucieuse de l’avenir de la nation et de la nécessité de se réconcilier. Poursuivant, il a aussi révélé que cette rencontre, loin d’être anodine, doit plutôt être  un signal fort lancé aux autorités ivoiriennes qui dans leur prise de décision, sauront que leurs enfants sont ensemble.  « La jeunesse ivoirienne est condamnée à vivre ensemble », a-t-il ajouté.

Dans cette lancée, Valentin Kouassi, alias le tourbillon pour les plus intimes, a aussi souhaité la pérennisation de cette initiative et souhaité qu’elle s’élargisse à toute la jeunesse ivoirienne pour ensemble briser le mur de la méfiance. « Nous allons régulièrement nous retrouver pour que le mur de méfiance tombe. Mieux, nous voulons que toutes les structures de jeunesse se retrouvent. Il faut qu’il y ait une plateforme de collaboration pour faire en sorte que nos autorités  en prenant les décisions sachent que leurs enfants sont ensemble », a-t-il affirmé. « Nous avons intérêt à faire en sorte que tout le monde parle le même langage » a-t-il renchérit.

Quant à Konaté Navigué de la JFPI, il a rappelé  les besoins de la jeunesse ivoirienne en matière de paix, de réconciliation et de cohésion sociale, non sans montrer la disponibilité de son parti  à accompagner toute action allant dans le sens d’une stabilité retrouvée en  Côte d’Ivoire. «  Nous sommes là aujourd’hui et demain pour vous dire que les barrières idéologiques entre le PDCI et le FPI doivent tomber pour qu’on se parle. Car de mon point de vue, la Côte d’Ivoire se porte mal. Il faut que le PDCI sauve la Côte d’Ivoire.  Sur le chemin du redressement de la Côte d’Ivoire, vous trouverez vos compagnons du Front Populaire Ivoirien  » a-t-il dit.

Evoquant une probable alliance entre les deux formations politiques, les deux chefs de délégations ont dit s’en tenir aux orientations des bureaux politiques respectifs.

Jean Kelly Kouassi(Stg)

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte