Situation politique : Le Rdr ne va plus exister, ce que les dirigeants préparent


Après 24 ans d'existence, le Rdr devrait faire place à un autre parti politique.

La « messe» de requiem du Rassemblement des républicains (Rdr) sera-t-elle dite dans les semaines ou mois à venir ? Fondé en 1994 sur « un coup de tête » de Georges Djeni Kobena qui avait claqué la porte du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), à l’hôtel Ivoire, où la parole lui a été refusée au congrès de ce parti dont il était un cadre, le Rdr pourrait ne plus exister en tant qu'entité politique.

Le parti de Mme Henriette Dagri Diabaté pourrait alors faire place, avons-nous appris, « à un mouvement national, à la Macron », qui va fédérer, en son sein, plusieurs forces politiques. Les textes fondateurs, notamment les statuts et règlement intérieur de ce nouveau parti seraient déjà prêts.

Sous le titre « Le baiser de la mort du Rdr au Pdci », la Lettre du continent (LC), dans sa livraison du mercredi 7 février 2018, informe que la mort du Rdr est quasiment acquise. Le Rdr, selon notre source, « s'apprête à changer d’appellation et à fonder un vaste parti houphouëtiste, en dehors du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) d’Henri Konan Bédié. Cette stratégie consiste à contourner l'ex-président ».

Ce projet nous a été confirmé, le mercredi 7 février 2018, au cours d’un échange téléphonique, par un baron du Rdr.

Henri Konan Bédié, on le sait, freine des quatre fers, quant à la mise en place du parti unifié qui verrait la mort du Pdci-Rda.

« Ce projet doit aussi permettre de gommer l’histoire du Rdr, épicentre de la crise politique qu'a connue le pays, de 1995 à 2010 », souligne la Lettre du continent. « Le chantier est avancé avec des statuts déjà prêts. Il est piloté sous la bénédiction d'Alassane Ouattara, par la patronne du Rdr, Henriette Dagri Diabaté ; son Vice-président Amadou Gon Coulibaly ainsi que la Secrétaire générale, Kandia Kamissoko Camara », révèle encore LC. Qui précise que la future formation, qui devrait englober des micros-partis tels l'Union pour la Côte d'Ivoire (Upci) de Me Soro Brahima ou la branche dissidente du Mouvement des forces d'avenir (Mfa), sera lancée autour de la figure tutélaire de Félix Houphouët-Boigny.

« Fin janvier 2018, Henriette Diabaté s'est rendue à Yamoussoukro pour se recueillir sur la tombe de l'ancien président décédé en 1993. Elle était accompagnée des très houphouétistes Vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, de Jeannot Ahoussou Kouadio et du gouverneur de la ville, Augustin Thiam », apprend LC.

 

Armand B. DEPEYLA

Armand B. Depeyla

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte