Côte d’Ivoire

Parti unifié, réconciliations, gestion du Pouvoir d’Etat : Gnamien Konan critique sévèrement le Rhdp


Gnamien Konan, député de Botro et président du parti la Nouvelle Côte d’Ivoire, estime qu’il faut faire barrage au Rhdp.

‘’ Les Jeudis de la Nouvelle Côte d’Ivoire’’, rencontres initiées par le député de Botro,ont démarré ce Jeudi 12 avril 2018, au siège de du parti sis au 2 Plateaux Vallon. A cette occasion, Gnamien Konan, président de cette formation politique, a invité les Ivoiriens à faire barrage à la coalition au pouvoir. Pour lui, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la Paix (Rhdp), est un danger pour la démocratie en Côte d’Ivoire. « Le Rhdp est une machine infernale contre la démocratie », a déclaré Gnamien Konan, qui estime que parler de Parti unifié, c’est ramener la Côte d’Ivoire au parti unique.  « Ça veut dire quoi le parti unifié ! C’est le parti unique ! » a-t-il insisté.

Selon, l’ex-directeur général des Douanes sous Laurent Gbagbo, la politique en cours en Côte d’Ivoire est réléguée aujourd'hui à une politique de répartition des richesses du pays. « A qui doit-on donner un poste de ministre, lui, il a droit à combien de postes de sénateurs (...) Si vous ne vous réveillez pas, ça va être brutale », a-t-il mis en garde les ivoiriens. Concernant la réconciliation en Côte d’Ivoire, l’ex-ministre de la Fonction publique a confié qu’il n’existe pas d’autre d’alternative. Dénonçant, au passage l’injustice qui, à l’en croire, règnerait en Côte d’Ivoire. «  Pour le même conflit, il y a des gens qui sont en prison, certains en exil alors que d’autres bénéficie de promotion au plus haut niveau de l’Etat. Ce n‘est juste pas possible !» s’est-il exclamé.

Parlant de sou nouveau mouvement politique ‘’La Nouvelle Côte d’Ivoire’’, Gnamien Konan a indiqué que l’ambition est de créer une nouvelle Côte d’ivoire débarrassée de la corruption, du tribalisme et des maux qui retarde son décollage. « Nous avons créé La Nouvelle Côte d’Ivoire parce que nous pensons que nous pouvons faire mieux que la Corée du Sud » a-t-il assuré. Pour y parvenir, Gnamien Konan a confié qu’il fallait faire la promotion de la méritocratie, tout en éradiquant la corruption et le tribalisme. «  Les experts révèlent que la Côte d’Ivoire perd chaque année, plus de 2000 milliards du fait de l’évasion fiscal. Notre objectif c’est de récupérer cet argent » a-t-il affirmé. Cet argent poursuit Gnamien Konan pourrait servir à ressusciter l’école ivoirienne, qui à l’en croire serait complètement en faillite. « Si nos jeunes sont bien formés, il n’y a pas de raison qu’ils soient au chômage », a-t-il fait savoir.

Jean Kelly Kouassi (Stg)

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte