Côte d’Ivoire : Des proches de Guillaume Soro échappent à un limogeage


PhDr

Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale ivoirienne, aurait résisté à la pression du chef de l’Etat, Alassane Ouattara et certains cadres du Rassemblement des Républicains (RDR) de voir limoger, deux de ses proches collaborateurs. Ces derniers étant accusés d’avoir insulté sur les réseaux sociaux Mme Kandia Camara, Secrétaire générale du RDR.

Selon le confrère en ligne Jeuneafrique.com, qui livre l’information, Guillaume Soro aurait refusé de se séparer de Franklin Nyamsi et Moussa Touré, deux de ses proches collaborateurs. Ces derniers étant accusés d’avoir tenu des propos injurieux, sur les réseaux sociaux, contre Mme la ministre Kandia Camara. « Convoqué par Alassane Ouattara, Guillaume Soro a refusé de limoger Moussa Touré et Franklin Nyamsi, deux de ses collaborateurs, accusés d’avoir insulté la secrétaire générale du RDR, Kandia Camara, notamment sur les réseaux sociaux » a confié le confrère.

A en croire notre source, cet entretien entre le chef de l’Etat ivoirien et le chef du Parlement, a eu lieu, le dimanche 1er juillet, à la résidence présidentielle de la Riviera. Ce jour poursuit-il, Guillaume Soro aurait renoncé au vol Air France qu’il devait prendre le soir même pour se rendre au Canada. L’entretien, tendu, s’étant prolongé.

« Le président de l’Assemblée nationale, qui pensait s’entretenir uniquement avec le chef de l’État, s’est retrouvé également face à Téné Birahima Ouattara, frère d’ADO et ministre des Affaires présidentielles, à Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, à Henriette Dagri Diabaté, la présidente du RDR, et à Kandia Camara », a révélé le confrère.

Jean Kelly Kouassi (Stg)

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte