Crise au Rhdp : Le ton durcit entre Bédié et Ouattara, la guerre qu'ils se livrent à distance


Ouattara et Bédié, leurs chemins se séparent de plus en plus

La poursuite du dialogue entre les présidents Bédié et Ouattara en vue de la finalisation du parti unifié du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Rhdp) devient de plus en plus incertaine. Le ton continue de se durcir entre ces deux leaders et leurs partisans. Chaque jour, ce sont des actes de plus qui se rajoutent à tous ce qui les oppose et approfondissent leurs divergences. C’est le cas, ce mercredi 1er août 2018, du débarquement du maire du Plateau, Noël Akossi Bendjo, un des hommes liges du président du Pdci-Rda dans sa posture actuelle pour la reconquête du pouvoir annoncée pour 2020.

Noël Akossi Bendjo est accusé de « graves déviations » dans sa gestion relevant de maniement de fonds communaux, du faux en écritures publiques et du détournement portant sur plusieurs milliards de f Cfa. Depuis des mois, le premier magistrat du Plateau, qui a affiché sa ligne contre le parti unifié et pour la reconquête du pouvoir en 2020, était déjà dans le collimateur du pouvoir. Le Secrétaire exécutif du Pdci-Rda chargé de la mobilisation et de l’organisation avait déjà été débarqué de son poste de Président du Conseil d’Administration (Pca) de la Société ivoirienne de raffinage (Sir) depuis fin février 2018. Un limogeage qui n’a rien à avoir avec sa gestion à la tête de la mairie du Plateau.

Les semaines qui ont suivi, le collaborateur de Maurice Kakou Guikahué est cité dans une affaire d’évasion fiscale au Bahamas qui a envahi les médias. Le rouleau compresseur va commencer à se dérouler contre lui quand une enquête diligentée dans ses services aboutit déjà à l’arrestation de sa directrice financière. Dame Edwige N’goran a été écrouée dans le cadre d’une enquête pour détournement et blanchiment d’argent, selon les informations parvenues à nos rédactions.

Depuis lors, plus ou moins, l’opinion s’attendait à une action qui n’épargnerait pas le premier magistrat de la commune du Plateau tombée sous le coup de cette enquête au relent politiquement désapprouvé par le Pdci-Rda. En frappant Akossi Bendjo, l’un de ses proches, c’est un signal fort que le président de la République, Alassane Ouattara, donne à son ex-allié en passe de redevenir son rival politique, Henri Konan Bédié.

De son côté, le président du Pdci-Rda ne désarme pas. Le ‘’Sphinx’’ de Daoukro, qui a quitté sa retraite au village, pour regagner Abidjan ce même mercredi 1er août 2018 en vue de prendre, lui-même, les choses en main, continue sur sa même trajectoire. Celle de préserver son parti de toute inhibition et de progresser vers la reconquête du pouvoir qu’il a perdu en 1999, suite à un coup d’Etat militaire. Le Pdci a renforcé encore son rejet du parti unifié cher à Alassane Ouattara en procédant, à la mise en place de son groupe parlementaire au Sénat. Le même scénario qui a eu lieu à l’Assemblée nationale quand, à l’issue des élections législatives en coalition Rhdp, les partisans d’Henri Konan Bédié ont opté pour la séparation à l’hémicycle afin de mieux défendre leurs opinions. La mise en place e ce groupe parlementaire dont le président, l’ex-ministre Alain Cocautrey, a été désigné sous les soins du président Bédié, est une sorte de réplique aux dignitaires du parti unifié Rhdp, principalement au président Ouattara, président de cette nouvelle formation politique en constitution.

Point n’est besoin de spéculer, c’est une guerre froide que ces deux ex-leaders de l’Alliances des Houphouëtistes, aujourd’hui en difficulté, se livrent par des actes interposés et dont Akossi Bendjo est l’une des premières grosses victimes. A l’instar des pro-Soro virés de plusieurs postes de responsabilité de l’Administration Ouattara mi-2017, quand ils avaient décoché ouvertement des flèches contre le pouvoir actuel, dont ils déploraient certains agissements. C’est à croire que le dialogue Ouattara – Bédié annoncé n’est pas pour demain. Mieux, s’il a lieu, ce sera un véritable rendez-vous de vérité pour solder toutes ces questions qui en rajoutent à leurs divergences déjà profondes.

 

F.D.BONY

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte