Libération de Simone Gbagbo et 800 prisonniers de la crise post-électorale : La réaction critique de Mamadou Koulibaly


Pour Mamadou Koulibaly, la Justice est manipulée comme un instrument de vengeance

C’est par un tweet que l’ex-président de l’Assemblée nationale, Mamadou Koulibaly, a réagi à la libération annoncée par le chef de l’Etat de 800 prisonniers de la crise post-électorale de 2011 suite à une décision d’amnistie qu’il a prise, ce lundi 06 août 2018, à la faveur de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Le président-fondateur de Liberté et démocratie pour la République, s’est montré très critique à l’égard de cette décision dans les conditions où elle a été prise.

« A saluer en Côte d’Ivoire: La libération des prisonniers politiques qui n'ont pourtant jamais existé. A regretter: La justice comme instrument de vengeance », écrit Mamadou Koulibaly, qui dénonce en plus l’excès de prérogatives concentrées entre les mains du chef de l’Etat.
« A corriger: Trop de pouvoirs dans les mains d'une seule personne qui en fait ce que bon lui semble, sans aucun compte à rendre à personne », déplore l’ancien N°2 de l’ex-président Laurent Gbagbo, qui ne cache pas sa volonté de se présenter, en 2020, aux élections présidentielles.

 

F.D.B

Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte